Tremblements de terre en Syrie et en Turquie

Tremblements de terre en Turquie et en Syrie :
MSF lance une intervention d'urgence

En savoir plus

Séismes en Turquie et en Syrie

Chapo

Aidez nos équipes à intervenir immédiatement auprès des populations partout où l'urgence frappe. Soutenez notre fonds d'urgence.

Je donne

Niger – Près de 300 000 enfants vaccinés contre la rougeole

Niger 04/04/2008. Pour éviter la propagation de la rougeole MSF a mené une campagne de vaccination des enfants.
Niger, 04/04/2008. Pour éviter la propagation de la rougeole, MSF a mené une campagne de vaccination des enfants. © Nico Heijenberg / MSF

Quelque 2200 enfants atteints de rougeole ont été recensés depuis le mois de janvier au Niger, malgré la mise en place d’une campagne de vaccination nationale. MSF a mené des campagnes de vaccination dans les régions de Zinder et Maradi, les plus touchées par la rougeole, afin d’éviter la propagation de cette maladie très contagieuse. A ce jour, un total de 278 000 enfants ont été vaccinés.

Quelque 2200 enfants atteints de rougeole ont été recensés depuis le mois de janvier au Niger, malgré la mise en place d’une campagne de vaccination nationale. MSF a mené des campagnes de vaccination dans les régions de Zinder et Maradi, les plus touchées par la rougeole, afin d’éviter la propagation de cette maladie très contagieuse. A ce jour, un total de 278 000 enfants ont été vaccinés.

Fin 2007, des cas de rougeole ont été recensés dans les régions de Maradi et Zinder. En janvier 2008, les autorités sanitaires ont vacciné les enfants de 9 à 59 mois.

Malgré cette campagne de vaccination nationale, le nombre d’enfants atteints n’a pas diminué : 2200 cas ont ainsi été enregistrés entre le 1er janvier et le 23 mars dans l’ensemble du pays. Pour lutter contre cette flambée de rougeole, les équipes MSF ont mené des campagnes de vaccination pour les enfants de 6 mois à 15 ans dans les régions de Zinder et de Maradi.

Zinder: une stratégie en "toile d’araignée"

Dans la région de Zinder, les équipes sur place ont établi un système de surveillance, formé le personnel médical, et procédé à une campagne de sensibilisation sur les radios nationales.

Depuis le 26 mars, 42 000 enfants âgés de 6 mois à 15 ans ont déjà été vaccinés dans la ville de Magaria, et dans un périmètre de 15 kilomètres alentour, à la frontière du Nigeria.


Les habitants de cette région rurale sont très dispersés. C’est pourquoi MSF s’oriente vers une stratégie de plus en plus décentralisée grâce à l’intervention d’équipes mobiles. Cela permet de vacciner les enfants directement dans les villages, d’améliorer la couverture vaccinale et de détecter les personnes atteintes par la maladie au plus vite. Chaque jour, une vingtaine d’enfants souffrant de rougeole sont découverts dans la communauté.

Plus au nord de cette région, d’autres équipes ont lancé une campagne de vaccination dimanche 30 mars dans la ville de Zinder. En cinq jours, quelque 94 700 enfants ont déjà été vaccinés, ce qui a permis d’atteindre 89% de couverture vaccinale. Cette campagne de vaccination s’étendra ensuite vers le district de Zinder rural.

Au total, pour la région de Zinder, 350 000 doses de vaccins prévues par MSF sont déjà arrivées sur place.

Maradi : 142 000 enfants vaccinés

Parmi les 2200 cas recensés depuis le début de l’année, 946 ont été enregistrés dans la région de Maradi (Maradi Commune, Guidam Roumji et Madarounfa).

Au 1er avril, 106 000 enfants ont été vaccinés dans la ville de Maradi (dont 41 000 de moins de 5 ans) et 36 124 autres dans le district de Guidam Roumji. Le taux de couverture vaccinale est de 88,6%.

 


La rougeole provoque des complications chez les enfants malnutris

Le Niger est l’un des pays du monde où les jeunes enfants souffrent le plus de malnutrition chronique et aiguë. MSF gère des projets nutritionnels dans plusieurs localités des régions de Maradi (Maradi, Guidan Roumdji, Dakoro), Zinder (Zinder, Magaria) et Tahoua (Madoua et Bouza). Lorsque la malnutrition et la rougeole s’associent, elles peuvent avoir des conséquences dramatiques pour les jeunes enfants.
La malnutrition affaiblit la réponse immunitaire et rend les enfants plus vulnérables aux maladies infectieuses comme la rougeole, alors que les patients atteints de rougeole seront, par conséquent, plus susceptibles de souffrir de malnutrition. Il est donc primordial de protéger les enfants contre la rougeole. C’est pour empêcher une plus grande propagation de la maladie que MSF a récemment lancé ces grandes campagnes de vaccination.

À lire aussi