URGENCE GAZA

Niger - Malnutrition : les résultats encourageants de 2006

Niger avril 2007. Le centre nutritionnel de Maradi permet l'hospitalisation des enfants qui sont sévèrement malnutris et souffrent de complications médicales
Niger, avril 2007. Le centre nutritionnel de Maradi permet l'hospitalisation des enfants qui sont sévèrement malnutris et souffrent de complications médicales © Alain Fredaigue / MSF
En 2006, MSF a pris en charge 73.000 enfants souffrant de malnutrition aiguë dans deux districts de la région de Maradi, au Niger. Pour la première fois, les cas de malnutrition sévère et modérée ont été pris en charge de la même manière, avec un aliment thérapeutique prêt à l'emploi et sans hospitalisation, sauf en cas de complication médicale.

Cette nouvelle stratégie a bien fonctionné : les résultats préliminaires montrent un taux de guérison supérieur à 91% et le nombre de cas de malnutrition aiguë sévère a été nettement inférieur à celui observé les années précédentes.

Par ailleurs, dans quelques villages de la région de Madarounfa, nous avons mené un projet pilote consistant à distribuer des aliments thérapeutiques prêts à l'emploi  "Plumpy'nut" à tous les enfants de moins de 3 ans pendant la période de soudure.

Là encore, les résultats provisoires sont probants, puisque la proportion d'enfants de cette tranche d'âge ayant traversé un épisode de malnutrition aiguë dans ces villages (9,9%) a diminué de près de moitié par rapport aux villages comparables ne bénéficiant pas de cette distribution systématique (où l'incidence de la malnutrition aiguë chez les moins de 3 ans a atteint 18,7%).

À lire aussi