MSF et le CHU Grenoble Alpes signent un partenariat inédit de mise en commun de professionnels médicaux

Le bloc opératoire de l'hôpital général de Bangui en République centrafricaine. Janvier 2015
Le bloc opératoire de l'hôpital général de Bangui, en République centrafricaine. Janvier 2015 ©Andre Quillien/MSF

Médecins Sans Frontières et le CHU Grenoble Alpes (CHUGA) ont signé aujourd’hui un partenariat novateur visant à mettre en commun des professionnels médicaux pour des missions humanitaires à l’étranger.

Partenariat inédit, cette coopération entre MSF et le CHUGA est le premier chapitre d’un projet de collaboration entre un centre hospitalier universitaire et une organisation humanitaire. Cette première phase du partenariat prévoit la mise à disposition de médecins du CHUGA pour des missions humanitaires de MSF. Un pool de cinq médecins urgentistes volontaires va être mis en place dès début 2017. Ces praticiens travailleront 80% de leur temps au CHUGA et consacreront les 20% restants à des missions courtes (quelques semaines) avec MSF.

Diversifier ses connaissances

La mise en place de ce pool de médecins permettra à MSF de disposer de médecins expérimentés, formés aux derniers outils et techniques de prise en charge médicale et impliqués dans les travaux de recherche clinique du CHU.

« Après mon internat au CHU Grenoble Alpes, j’ai effectué une mission de six mois en Haïti pour MSF. A mon retour à Grenoble, j’avais acquis de l’expérience - et une certaine sérénité - dans la prise en charge des polytraumatismes, des plaies par arme blanche ou arme à feu, dans la gestion d'un afflux massif de patient. C’est une expérience que je n'aurais pas acquise aussi rapidement au sein d’un CHU »,explique Marie Kraemer, médecin urgentiste.

Partir en mission avec MSF – ONG mondialement reconnue en matière de médecine humanitaire, de gestion de projet et de logistique – donnera l’opportunité aux médecins du CHUGA d’acquérir une expertise unique, alliée à une expérience internationale, aujourd’hui incontournable dans plusieurs domaines de la santé (recherche clinique, formation, gestion hospitalière…).

« Partir avec MSF permet de diversifier ses connaissances relatives à la culture, aux façons d’appréhender la maladie. Cela permet de mieux prendre en charge les patients dans leur globalité », ajoute le Dr. Kraemer.

Une vraie opportunité pour les deux institutions

Le partenariat conclu avec MSF s’inscrit dans une stratégie de développement international du CHUGA, qui repose sur la conviction que l’ouverture sur les autres pays est un levier pour inventer l’hôpital de demain. 

Cette coopération innovante MSF/CHUGA a vocation à se développer progressivement, en incluant d’autres spécialités médicales, d’autres professions (personnel paramédical) et d’autres thématiques (qualité des soins, formation continue, gestion hospitalière).

« Ce partenariat entre le CHU Grenoble Alpes et MSF représente une vrai opportunité pour les deux institutions », conclut le Dr. Kraemer.

À lire aussi