Maladie de Chagas : le diagnostic et le traitement sont désormais accessibles dans l'Etat d'Oaxaca, au Mexique

Test de diagnostic rapide de la maladie de Chagas au Mexique en août 2014.
Test de diagnostic rapide de la maladie de Chagas, au Mexique, en août 2014. ©MSF

La prévalence de la maladie de Chagas est estimée à 4 à 12 % dans la région.

Les 43 000 habitants de San Pedro Pochutla et de Mazunte, dans l'État d'Oaxaca, au Mexique, ont désormais accès au diagnostic et au traitement de la maladie de Chagas dans les centres de soins primaires. Ces activités ont été mises en place par le Secrétariat à la Santé de l'État d'Oaxaca en collaboration avec Médecins Sans Frontières.

Après l'arrivée des tests de diagnostic rapide et du premier lot de médicaments, l'équipe du Secrétariat à la Santé a commencé les tests et a mis les premiers malades identifiés sous traitement. Jusqu'ici, 1 512 tests sérologiques ont été effectués pour diagnostiquer la maladie.

Le premier patient diagnostiqué positif a pu commencer son traitement fin août. Ubaldo Mendoza, 18 ans, vient de Puerto Ángel, Oaxaca. « Le médecin va m'ausculter chaque semaine pour suivre la progression du traitement, explique-t-il. Pour le moment, tout va bien, je ne sens rien. » Ubaldo n'a pas peur, car il sait qu'il existe un traitement à sa maladie et qu'en suivant la thérapie de 60 jours dont il a besoin, son état de santé s'améliorera et il pourra continuer ses études.

« La collaboration entre MSF et les autorités de santé devrait contribuer à surmonter les obstacles actuels à l'accès au traitement de la maladie de Chagas, déclare Marc Bosch, chef de mission MSF à Mexico. Cela permettra de reproduire des initiatives similaires dans d'autres régions du pays où la maladie est également endémique. Ainsi, dans le futur, les plus de 1,1 million de malades estimés au Mexique pourront être correctement diagnostiqués et soignés. »

Programme de soins complets et intégrés

Le programme, issu de la collaboration entre MSF, le Secrétariat à la Santé de l'État d'Oaxaca et l'Institut mexicain de sécurité sociale (Instituto Mexicano del Seguro Social, IMSS) de l'État, a pour objectif de développer un modèle de soins complets et intégrés au système de santé pour assurer le diagnostic et le traitement des personnes infectées. Dans la région, la prévalence de la maladie de Chagas est estimée à entre 4 et 12 % de la population.

Conçu comme une intervention intégrée, le programme inclut le soutien technique de MSF au personnel travaillant dans les structures médicales de la région, la fourniture de tests de diagnostic rapide aux unités de santé et le don d'équipements d'électrocardiographie et de médicaments (benznidazole) pour soigner les patients.

En outre, MSF offre une aide technique au programme de contrôle des vecteurs pour éradiquer l'insecte porteur de la maladie. MSF effectue également des activités d'information, d'éducation et de communication (IEC), ainsi que du renforcement des capacités pour le personnel de santé afin de prévenir la transmission de la mère à l'enfant et d'assurer de sécurité des transfusions.
 

La maladie de Chagas est une infection parasitaire systémique chronique qui se transmet des manières suivantes : par vecteur (piqûre d'un triatome infecté), par transfusion (de sang et d'hémodérivés), par voie congénitale (de la mère à l'enfant) et par voie orale (aliments contaminés). Entre 30 et 40 % des personnes infectées entrent dans la phase chronique et finissent pas développer des maladies cardiovasculaires (cardiomyopathie) ou digestives (mégacôlon et mégaœsophage) au bout de 5 à 20 ans.

La maladie de Chagas est une pathologie endémique dans 21 pays d'Amérique, où le nombre de personnes risquant d'être infectées est estimé à environ 100 millions. Au Mexique, on estime à plus de 1,1 million le nombre de personnes infectées, dont la plupart n'ont pas accès au diagnostic et au traitement de la maladie. Chaque année, plus de 7 700 nouveaux cas se déclarent dans le pays. Huit États (Chiapas, Veracruz, Guanajuato, Hidalgo, Puebla, Michoacán, Mexico et Oaxaca) représentent plus de 69 % des cas nationaux signalés.

La mortalité de la maladie de Chagas est directement liée aux pathologies développées pendant la phase chronique de la maladie. Entre 2000 et 2012, 371 décès ont été recensés au Mexique. Certaines études indiquent un taux de mortalité mondial de 15 000 morts par an.

À lire aussi