Historique des activités MSF à Madagascar : 18 ans de présence ininterrompue de 1987 à 2005

madagascar
madagascar ©Isabelle Ferry/MSF

Durant 18 ans, de 1987 à 2005, MSF a travaillé de manière quasi ininterrompue sur l'île de Madagascar (projets enfants des rues, mineurs en institution et prison, urgences nutritionnelles, réponse aux catastrophes naturelles). En janvier 2006, MSF quitte le pays puis revient en 2009, à la suite de la crise politique.

Suite à plusieurs missions exploratoires, MSF décide d’ouvrir un nouveau projet d’accès aux soins dans le sud de l'île, dans le district de Bekily, région d’Androy, où l'offre de soins pour les populations est l'une des plus faibles du pays.

1987 Ouverture d’un programme d’urgence dans le grand sud malgache puis soutien technique dans la province de Tulear : vaccination, formation, relance des laboratoires d’analyse médicale… durant 5 ans.

1988  Début des projets urbains de MSF dans la capitale, en soutien aux acteurs et structures déjà existants.

1993 Ouverture du programme de MSF auprès des enfants vivant dans la rue : prise en charge médicale des enfants, mise en place d’un réseau de solidarité et émergence d’une dynamique autour de cette problématique.

1994 Ouverture du programme MSF  dans les prisons et centres de rééducation pour mineurs.
Intervention d’urgence à la suite du cyclone Geralda.

1995 Mise en place d’un programme de prise en charge de la malnutrition sévère et modérée à Tananarive.
Programme d’assainissement dans trois quartiers situés dans les zones inondables de Tana.

1996 Développement des volets sociaux et juridiques du programme, en lien avec les activités médicales dans les centres de détention et centres de placement pour mineurs.

1997 Ouverture d’un programme auprès des enfants des rues d’Antsirabe, sur le même modèle que celui de Tananarive 
Intervention d’urgence après le passage du cyclone Gretelle.

1999- 2000 Programmes d’urgence  pour la prise en charge de l’épidémie de choléra et la mise en place de secours après le passage des cyclones Gloria, Hudah, Eline.

2002 MSF se retire de plusieurs  centres de rééducation, estimant que ses objectifs de départ sont atteints.

2003 MSF intègre dans son programme les femmes enceintes vivant dans la rue.

2004  Fermeture du programme de MSF auprès des mineurs en détention.
Intervention d’urgence après le passage du cyclone Gafilo.

2005 MSF ferme son programme auprès des enfants vivant dans la rue.

À lire aussi