Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Ethiopie 2008 - Une photo, une info

Dans un centre nutritionnel à Mudulla dans la région SNPP
Dans un centre nutritionnel à Mudulla, dans la région SNPP © Fastxmsf

Ces quatre derniers mois, MSF a soigné quelque 28 000 cas de malnutrition sévère et 21 000 cas de malnutrition modérée sur différents sites en Ethiopie. Une série de photos accompagnées de brèves informations illustre cette intervention d'urgence.

Ces quatre derniers mois, MSF a soigné quelque 28 000 cas de malnutrition sévère et 21 000 cas de malnutrition modérée sur différents sites en Ethiopie. Une série de photos accompagnées de brèves informations illustre cette intervention d'urgence.

Suite à la conjonction de plusieurs facteurs, dont les sécheresses consécutives et la flambée des prix alimentaires en Ethiopie, la malnutrition s’est étendue à plusieurs régions du pays cette année. À la mi-mai, MSF a débuté des activités nutritionnelles d’urgence dans l’Oromiya et la dans Région des nations, nationalités et peuples du Sud (SNNPR) en Éthiopie.

Aujourd’hui, la situation semble se stabiliser dans certaines de ces régions, et le nombre d’admissions de cas sévères est en diminution dans les centres de MSF. Il nous est toutefois impossible de dégager une tendance générale pour l'ensemble du pays la crise étant limitée à certaines régions seulement. Le pays compte en effet plusieurs zones agro-climatiques dont le régime et le calendrier des pluies diffèrent. Des poches de malnutrition sont encore identifiées dans d’autres zones et régions, comme celle des Afars et des Somalis.

Personnel affecté à cette urgence : plus de 700 personnes
• Budget : 13,3 millions d'euros
• Centres de stabilisation ouverts : 6
• Centres ambulatoires : 53
• Centres nutritionnels supplémentaires : 26

À lire aussi