Être généreux ici, c’est soutenir nos médecins sur tous les terrains

ÊTRE GÉNÉREUX ICI, C'EST VACCINER SOUFFRANCE À BIRINGI

En savoir plus

Epidémie de rougeole au Malawi : plus de 2,5 millions d’enfants vaccinés et plus de 8000 malades pris en charge

Mai 2010 : vaccination d'urgence contre la rougeole au Malawi
Mai 2010 : vaccination d'urgence contre la rougeole au Malawi © Nabila Kram

Depuis février dernier, une épidémie de rougeole - la plus importante depuis 13 ans - est déclarée au Malawi. En collaboration avec les autorités sanitaires malawites, MSF initie une prise en charge des cas déclarés et lance une campagne de vaccination d'urgence et de masse pour plus de 2,5 millions d'enfants. Cependant, davantage d'efforts, au niveau international et local, seront nécessaires pour enrayer cette épidémie qui menace de nombreuses vies.

En février, les chiffres officiels font état de plus de 9 000 malades et de 44 décès. Dans 23 des 28 districts du pays, le seuil épidémique a été dépassé et l'épidémie s'étend à d'autres zones.

Jusqu'à présent, MSF a décidé de concentrer ses efforts sur les six districts dont les taux d'attaque* sont les plus élevés, c'est-à-dire les districts de Blantyre, Chiradzulu, Lilongwe, Mangochi, Mzimba et Thyolo.

* Nombre de nouveaux cas d'une pathologie, observés pendant une période et pour une population déterminée

Depuis avril et en collaboration avec le ministère de la santé malawite, MSF a participé à la prise en charge de 8 106 malades déclarés dans 88 hôpitaux et centres de santé situés dans les zones rurales et urbaines du pays (renfort en personnel médical, formation, donations de traitements et de matériel). L'une des plus grandes prisons de Blantyre ayant également été touchée par l'épidémie, une unité spéciale de 15 lits a été mise sur pied pour soigner les prisonniers malades.

La rougeole est une cause majeure de décès chez les enfants et les adolescents dans les pays en développement. Cette maladie peut occasionner d'importants effets secondaires et également accroître les risques de malnutrition (lire plus d'informations sur la rougeole)

Prendre en charge, mais aussi vacciner en urgence. Afin d'éviter une propagation de l'épidémie, MSF lance des campagnes de vaccination de masse, en coopération avec le personnel de santé local. Entre le 3 et le 18 mai, nos équipes ont vacciné 1,1 million d'enfants, âgés de 6 mois à 15 ans, dans les districts de Blantyre, Mzimba et Chiradzulu. Le premier jour, sur Blantyre, plus de 50 000 personnes ont été vaccinées, chaque vaccinateur voyant en moyenne 1 500 enfants par jour. Depuis le 10 mai, MSF intervient dans le district de Thyolo où, avec le ministère de la Santé, nous comptons vacciner 285 000 enfants.

MSF prépare d'autres campagnes pour 900 000 enfants à Lilongwe et 400 000 enfants sur Mangochi. Au total, le nombre d'enfants vaccinés devra dépasser les 2,5 millions. Enfin, d'autres équipes ont également mené une évaluation des besoins dans d'autres districts, comme ceux de Michinga et de Balaka, au sud-ouest du pays, où d'autres cas de rougeole ont été rapportés. Le 12 juin, nos équipes y lanceront une campagne de vaccination de masse pour 400 000 enfants vivant dans ces zones où nous prenons déjà en charge les malades déclarés.

Des volontaires expatriés et des personnels nationaux supplémentaires sont venus renforcer les équipes déjà sur place avant l'émergence de l'épidémie. Aujourd'hui plus de 1 300 personnes, la plupart Malawites, sont mobilisées sur le terrain pour répondre à cette urgence. Mais, malgré tous ces efforts, la propagation de l'épidémie de rougeole au Malawi reste très inquiétante. Davantage de ressources, tant au niveau international que local, doivent être mobilisées pour enrayer l'épidémie et éviter de nombreux décès.

Epidémie de rougeole : une urgence régionale

Le Malawi n'est pas le seul pays d'Afrique australe à être touché par la rougeole. Ces derniers mois, le Zimbabwe, l'Afrique du Sud, le Swaziland et le Mozambique ont eux-aussi enregistré une importante augmentation du nombre de cas parmi leurs populations.

Au Zimbabwe, l'actuelle épidémie a touché 55 des 62 districts du pays et 384 enfants ont succombé à la maladie. Le ministère de la Santé a lancé, avec le soutien de MSF, une campagne de vaccination nationale pour tous les enfants âgés de 6 mois à 14 ans (environ 5 millions de personnes concernées). MSF vient aussi en aide aux autorités sanitaires zimbabwéennes pour les soins aux malades dans les districts de Buhera et d'Epworth.

Le gouvernement sud-africain a lui fait état de plus de 14 000 malades (entre le début 2009 et mai 2010) dans ses neuf provinces. Une augmentation du nombre de nouveaux cas a été constatée chaque semaine dans certaines de ces zones, notamment au KwaZulu-Natal et sur Mpumalanga. MSF participe également à la campagne de vaccination à Khayelithsa pour 100 000 enfants âgés de 6 mois à 15 ans.

Au Mozambique, MSF apporte son soutien à une campagne de vaccination au nord du pays, à la frontière avec le Malawi.

Enfin, au Swaziland et en Zambie, les équipes de MSF surveillent de près l'évolution de l'épidémie de rougeole.

Dossier rougeole

Ce dossier rassemble des articles, communiqués de presse et du matériel multimédia au sujet des épidémies de rougeole, récurrentes en Afrique.

À lire aussi