Coronavirus : à Reims, MSF aide au renforcement des capacités d’hospitalisation du CHU

Coronavirus : MSF aide au renforcement des capacités du CHU de Reims
Structure sous tente gonflable MSF, CHU de Reims, 4 avril 2020. ©Agnes Varraine-Leca/MSF

MSF a déployé une structure sous tente gonflable dans le CHU de la ville de Reims ce samedi 4 avril. L'opération a pour but d'augmenter temporairement la capacité du service de réanimation de l'hôpital.

« L'installation de cette structure sous tente répond à la logique d'anticipation du CHU de Reims, dans l’éventualité où le nombre de patients contaminés par le Covid-19 et nécessitant des soins de réanimation dépasserait la capacité actuelle de prise en charge », explique Gwenola Seroux, coordinatrice MSF.

Samedi 4 avril, une équipe MSF de 6 logisticiens et une experte en eau, hygiène et assainissement a monté une structure mobile sous tente afin d'augmenter la capacité du service réanimation du CHU de Reims.
 © Agnes Varraine-Leca/MSF
Samedi 4 avril, une équipe MSF de 6 logisticiens et une experte en eau, hygiène et assainissement a monté une structure mobile sous tente afin d'augmenter la capacité du service réanimation du CHU de Reims. © Agnes Varraine-Leca/MSF
La structure permet d'accueillir 12 personnes ayant besoin de premiers soins de réanimation, avant qu'ils puissent intégrer la réa de l'hôpital. Reims, 4 avril 2020.
 © Agnes Varraine-Leca/MSF
La structure permet d'accueillir 12 personnes ayant besoin de premiers soins de réanimation, avant qu'ils puissent intégrer la réa de l'hôpital. Reims, 4 avril 2020. © Agnes Varraine-Leca/MSF

L’objectif est de permettre d’avoir une zone tampon afin de commencer les premiers soins de réanimation pour des patients arrivant aux urgences dans un état clinique sévère, avant leur admission dans le service.

« Nous fournissons un soutien logistique au CHU. La structure est installée de façon temporaire en attendant la fin des travaux d'aménagement pour agrandir l’unité de réanimation de l’hôpital », précise la coordinatrice.
Depuis 6 semaines, les équipes du CHU font face sans relâche à l’afflux de patients atteints par le Covid-19. 

La région du Grand Est a été l'une des premières touchées par le virus. Des références médicales vers les établissements de santé d'autres régions ont permis de désengorger pendant un temps les services hospitaliers de la région. 

Le service de réanimation du CHU de Reims est actuellement occupé à 85%, tandis que des travaux d'agrandissement sont en cours. Reims, 4 avril 2020.
 © Agnes Varraine-Leca/MSF
Le service de réanimation du CHU de Reims est actuellement occupé à 85%, tandis que des travaux d'agrandissement sont en cours. Reims, 4 avril 2020. © Agnes Varraine-Leca/MSF

À lire aussi