Afghanistan : MSF ouvre une maternité à Khost

photo afghanistan personnel MSF et femmes en burka bleue
photo afghanistan personnel MSF et femmes en burka bleue ©Ton Koene/MSF

MSF a ouvert une maternité dans la province de Khost, dans l'est de l'Afghanistan. Cette structure prendra en charge les femmes enceintes nécessitant de soins médicaux de qualité.

Suite à plusieurs décennies de conflit, l'Afghanistan affiche des taux de mortalité maternelle et infantile parmi les plus élevés au monde. C'est notamment le cas dans les zones rurales où les femmes n'ont d'autre choix que d'accoucher sans assistance médicale qualifiée, parfois au péril de leur vie et de celle de leur enfant à naître.

Khost est l'une des provinces les plus instables d'Afghanistan. Depuis quelques années, cette région est en proie à de violents affrontements entre forces militaires nationales - et internationales - et groupes d'opposition armés. Or ce conflit empêche les femmes d'avoir accès à des soins de santé maternelle appropriés.

« Chaque mois, ce nouvel hôpital permettra à des centaines de femmes d'accoucher dans de bonnes conditions et à leurs nouveaux-nés de bénéficier de soins médicaux, tout cela dans le cadre d'une prise en charge spécialisée » explique Hilde Cortier, directrice médicale de cette nouvelle structure MSF.

Cette maternité de 56 lits sera le premier centre spécialisé de ce genre dans la région. Elle se compose d'une salle pour les accouchements "normaux" et difficiles et d'une salle d'opération pour les urgences obstétricales. Les femmes enceintes malades seront hospitalisées dans le service qui accueillera également les femmes venant d’accoucher ou d'être opérées. La structure est également pourvue d'un service de soins néonataux pour la prise en charge des nouveaux-nés ayant besoin de soins spécialisés.

Des expatriés MSF et du personnel afghan travailleront ensemble dans cette structure. Les patientes seront exclusivement prises en charge par du personnel médical féminin. Les services de soins de santé et les médicaments seront gratuits.

Partout où MSF travaille en Afghanistan, une politique très stricte interdit le port d'armes au sein de ses établissements et ce afin d'assurer la sécurité des patients comme des personnels soignants.

Des équipes MSF sont également présentes à l’hôpital Ahmed Shah Baba à l’est de Kaboul et à l’hôpital Boost à Lashkargah, dans la province d’Helmand. MSF gère par ailleurs un centre de traumatologie à Kunduz où des interventions chirurgicales vitales sont proposées à la population du nord du pays. Sur ces localités, MSF dispense des soins médicaux essentiels gratuits et soutient tous les services hospitaliers.

Enfin, MSF fait le choix de financer ses activités en Afghanistan uniquement avec les dons des particuliers et de n'accepter aucun fonds publics.

À lire aussi