Soyez là où votre don sauve des vies

À Gaza, après 11 jours de bombardements intensifs

Entre le 10 et le 21 mai, des bombardements et des tirs d’artillerie israéliens ont tué plus de 250 personnes et blessé près de 2 000 autres dans la bande de Gaza.

Des infrastructures vitales telles que les routes, les installations sanitaires, les structures de santé et les écoles – dont beaucoup avaient déjà été endommagées par les précédentes offensives israéliennes – ont été détruites.

Les équipes MSF à Gaza ont continué de travailler pendant l’offensive, dans des conditions souvent dangereuses. Elles étaient parfois tout simplement incapables d’assurer les services médicaux. Une clinique de MSF située dans la ville de Gaza a été endommagée par les bombardements aériens et est restée hors service pendant plusieurs jours. Les consultations ambulatoires ont cependant pu reprendre le 20 mai et, depuis que les bombardements se sont arrêtés, MSF a renforcé ses activités régulières.

Vous serez aussi intéressé par…