Legs et donations - Parole de testateurs

Congo - Yasuyoshi Chiba - MSF Delivers 2011

Fin 2018, nous avons interrogé un panel de donateurs pour en savoir plus sur leur connaissance de MSF et leurs motivations à s’engager à nos côtés. 98% d’entre eux affirment leur volonté de pérenniser leur soutien et 56% savent qu’il existe d’autres moyens de nous soutenir : transmettre un compte bancaire, un bien immobilier, un meuble…ou désigner MSF comme bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie par exemple. C'est le cas de Patricia Buirette.

Après avoir grandi et vécu au Maroc quelques années, Patricia Buirette (1) voulait devenir médecin. Elle s’est finalement consacrée à des études en droit international (2). Elle nous raconte son histoire avec MSF…

« C’est dans les années 70 que j’ai appris la création de Médecins Sans Frontières durant la Guerre du Biafra. J’ai été admirative de la naissance de cette organisation, qui a reçu en 1999 le prix Nobel de la paix et dont les actions mondiales ont un impact certain sur les soins apportés aux personnes les plus vulnérables.

J’ai consacré une partie de ma carrière universitaire au droit international humanitaire (3). C’est donc tout naturellement que je me suis rapprochée de MSF, qui utilise le droit international humanitaire pour garantir l’indépendance et l’efficacité de ses actions médicales. Mon parcours et celui de MSF se sont croisés à plusieurs reprises, lors de conférences sur les enjeux de l’action humanitaire ou sur des questions en lien avec les interventions de MSF.

Je m’intéresse aux  actions des médecins sans frontières et je retrouve dans cette organisation des valeurs communes comme la solidarité, l’engagement, l’expertise. J’ai choisi de gratifier par un legs diverses organisations dont MSF, afin de l’aider à poursuivre ses interventions et lui permettre de maintenir ses actions sur le long terme (3). »

 

(1) Patricia BUIRETTE est l’auteure d’une thèse « La participation du Tiers-Monde à l’élaboration du droit international – essai de qualification » parue en 1980, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

(2) Elle a également créé et dirigé le Master "Droit humanitaire et droits de l'homme" à l'Université d'Evry Val d'Essonne et écrit "Le droit international humanitaire", ouvrage essentiel publié en 1996, 2008 et 2019.

(3) Elle est professeur émérite de droit international et humanitaire des Universités, doyen honoraire.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Demandez votre brochure

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :

Sandrine Silvestre, chargée des relations testateurs

Tél :01 40 21 29 09  

Mail : relations.testateurs@paris.msf.org

© MSF

À lire aussi