Opération

Mexique : assistance aux migrants

16 février 2018
© Anna Surinyach/MSF

Depuis 2012, Médecins Sans Frontières apporte une assistance médicale d’urgence et des soins de santé mentale aux migrants et réfugiés au Mexique, en provenance d’Amérique centrale.

Nos équipes sont présentes dans plusieurs villes du sud du Mexique, le long de la route qu’empruntent les migrants pour tenter de rejoindre les États-Unis et se déplacent en fonction du tracé de cette route.

© MSF mai 2017

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervient ?

On estime que chaque année 300 000 personnes venant du Guatemala, du Salvador et du Honduras passent par le Mexique, pour atteindre les États-Unis. Un trajet périlleux que beaucoup sont prêts à entreprendre pour échapper aux violences et à la pauvreté de leur pays d'origine. Au Mexique, qu’ils cherchent à s’installer ou à continuer leur route vers les États-Unis, ils sont de nouveau exposés à des violences : enlèvements, extorsions, viols, agressions, torture ou meurtres.

Notre intervention

Depuis le début de ce programme d’assistance médicale aux migrants, qui traversent ou se réfugient au Mexique, les équipes de Médecins Sans Frontières, ont travaillé dans de nombreux lieux, sur les routes de migrations : Ixtepec (État d’Oaxaca), Arriaga (Chiapas), Tenosique (Tabasco), Bojay (Hidalgo), Tierra Blanca (État de Veracruz), Lechería-Tultitlán, Apaxco, Huehuetoca (État de Mexico), San Luis Potosí, Celaya (État Guanajuato) et Mexico City.

Les zones et villes varient en fonction des changements d’itinéraires des migrants, et de la présence ou non d’autres organisations humanitaires qui peuvent venir en aide aux Centraméricains.

En plus des soins médicaux et de santé mentale, nos équipes offrent des mises à l’abri et elles vont à la rencontre des migrants grâce à des cliniques mobiles. Selon une étude produite par Médecins Sans Frontières (en anglais), 47 % des migrants rencontrés en consultation de santé mentale ont été victimes de violences physiques.