Opération

Méditerranée : opérations de recherche et de sauvetage

Fermée

© Maud Veith/SOS Méditerranée

Entre 2015 et 2018, Médecins Sans Frontières a mené des opérations de recherche et de sauvetage en Méditerranée.

Les équipes de Médecins Sans Frontières ont notamment travaillé à bord de l’Aquarius pour offrir une assistance médicale aux personnes recueillies en mer.

2 500 000 km carrés : voilà la superficie de la mer Méditerranée... Cet immense territoire est aussi le passage de migrants le plus meurtrier au monde. Une réalité décryptée par MSF en mai 2015.

Pourquoi Médecins Sans Frontières est intervenue ?

Médecins Sans Frontières décide de lancer une opération de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée, suite à l’abandon du programme Mare Nostrum par l’Union européenne et l’Italie à la fin de l’année 2014. Ce programme mené par la marine italienne en Méditerranée avait sauvé la vie à plus de 170 000 personnes depuis son lancement en 2013.

Entre le début des opérations de recherche et de sauvetage en 2015 et l'arrêt forcé des opérations de l'Aquarius en décembre 2018, Médecins Sans Frontières a porté assistance à plus de 80 000 personnes. Les personnes recueillies lors de ces opérations de recherche et de sauvetage présentent souvent des blessures dues à des violences - actes de tortures et mauvais traitements dans des centres de détention libyens notamment - ou aux conditions extrêmes de leur traversée.

Selon l’Organisme des Nations unies chargé des migrations (OIM), plus de 2 000 personnes sont mortes en mer en 2018.

Notre intervention

Médecins Sans Frontières a mené des opérations de recherche et de sauvetage en partenariat avec SOS MEDITERRANEE, à bord de l’Aquarius.

Les équipes de Médecins Sans Frontières commencent à porter assistance aux personnes en détresse en Méditerranée à bord des bateaux Argos, Dignity et Phoenix en 2015. En 2018, ces opérations continuent à bord du seul Aquarius, en partenariat avec l’association SOS MEDITERRANEE, et ce jusqu'à l'arrêt forcé de ces opérations en décembre 2018.

L’Aquarius comptait trois différentes équipes à son bord : celle de navigation et de maintenance du bateau, une équipe de sauvetage de SOS MEDITERRANEE, et les équipes médicales de Médecins Sans Frontières. Elles offraient des soins de santé primaire, maternelle et une prise en charge des urgences avec des évacuations médicales pour les cas les plus graves.

Tous les navires avec lesquels MSF a effectué du sauvetage en mer travaillaient en étroite collaboration avec le centre de coordination du sauvetage en mer italien et dans le cadre des normes internationales en la matière.