Nos métiers

Médecin et infirmier anesthésiste

© Shiho Fukada/Panos

Profil

DIPLÔME

  • diplôme de spécialité
  • attestation d’inscription à l’ordre des médecins de l’année en cours

EXPÉRIENCE

  • les médecins peuvent travailler sur le terrain dès qu'ils sont diplômés
  • 2 ans d'expérience après diplôme sont exigés pour les infirmières anesthésistes qui doivent aussi être capables de travailler de manière autonome

DISPONIBILITÉ

  • 1 à 6 mois

LANGUE

  • connaissances de bases souhaitées en anglais

COMPÉTENCES

  • disposition à travailler en équipe multiculturelles et pluridisciplinaire
  • bonnes capacités relationnelles
Déposer une candidature

L'anesthésie dans les projets chirurgicaux MSF est assurée par des médecins anesthésistes et/ou des infirmiers anesthésistes qualifiés, en fonction du contexte et des besoins spécifiques du projet. Ils sont tous les deux responsables de la réalisation des soins pré-, péri- et postopératoires. Un élément essentiel de leur travail sera de s'assurer de la prise en charge adéquate de la douleur dans le respect des protocoles MSF. Le médecin anesthésiste peut également être sollicité comme consultant pour les soins intensifs et la réanimation de la mission. Les anesthésistes travaillent souvent avec des professionnels nationaux pour développer leur technique et leur connaissance en anesthésie.

En 2016, 36 457 anesthésies avaient été réalisées. La proportion d'anesthésie concernant les enfants était toujours importante : 29% d'enfants de moins de 15 ans et 6,6% d'enfants de moins de 2 ans. Au total, 99 médecins et 72 infirmiers anesthésistes sont partis sur le terrain en 2016, 27% des médecins et 11% des infirmiers dans le cadre de leur "première mission".

Activités

Le médecin ou infirmière anesthésiste réalise les anesthésies au bloc opératoire. L'anesthésiste peut travailler seul, en collaboration avec l'équipe nationale d'anesthésie, ou en binôme médecin-infirmier anesthésiste. L'activité comprend :

  • assurer les consultations préopératoires des patients devant subir une intervention (interrogatoire sur les antécédents de santé, prise en compte des facteurs de risque, examen physique approfondi, réalisation d'examens complémentaires si nécessaire....), décider du type d'anesthésie à réaliser et évaluer le risque opératoire.

  • préparer l'équipement puis réaliser l'anesthésie, assurer une surveillance continue de l'efficacité/innocuité de l'anesthésie en cours et surveiller les paramètres vitaux du patient tout au long de l'intervention.

  • assurer la surveillance et les soins post-opératoires, participer à l'installation du patient en salle de réveil et assurer la transmission à l'infirmière de la salle de réveil, s'assurer du bon réveil du patient et mettre en place les mesures adéquates en cas de choc, évaluer la douleur et mettre en place un protocole de traitement antalgique post-opératoire, discuter des décisions thérapeutiques avec le médecin responsable du service.

  • Superviser et/ou gérer le matériel et les médicaments d'anesthésie, assurer la préparation de la pré-anesthésie, assister le médecin anesthésiste ou réaliser lui-même l'acte médical, collaborer avec le pharmacien(ne) pour la commande des items nécessaires.

Dans certains projets le rôle du médecin anesthésiste est de prendre en charge les soins intensifs et d'être le praticien de référence pour les patients complexes.