URGENCE GAZA

Gaza : devant le Conseil de sécurité de l'ONU, MSF dénonce
le mépris de la vie des civils et appelle à un cessez-le-feu immédiat

Lire l'article

Fonds d'urgence

Chapo

Grâce à vous, nos équipes interviennent en urgence auprès des populations qui en ont le plus besoin, partout où nous agissons.

je donne au fonds d'urgence MSF 
Une équipe de chirurgie de la tuberculose à Yeravan, Arménie
© MSF
Nos métiers

Chirurgien généraliste viscéral-digestif

Profil

DIPLÔME

  • chirurgie générale, viscérale/digestive
  • attestation d’inscription à l’ordre des médecins de l’année en cours

EXPÉRIENCES

  • 2 ans d'expérience professionnelle après l'obtention du diplôme de spécialité
  • solides compétences chirurgicales : césariennes avec le cas échéant hystérectomies d'hémostase, chirurgie viscérale, éventuellement thoracique, traumatologie de base des membres

DISPONIBILITÉ

  • La durée de disponibilité habituellement demandée est de 4 à 5 semaines minimum.

LANGUE

  • connaissance de l'anglais appréciée, indispensable sur certains terrains
  • la connaissance de l'arabe est un plus

COMPÉTENCES

  • disposition à travailler au sein d'équipes multiculturelles et pluridisciplinaires.
Déposer une candidature

Le chirurgien est responsable des interventions chirurgicales et des soins postopératoires chirurgicaux dans le respect des protocoles MSF. Il/elle collabore étroitement avec l'ensemble du personnel du bloc et interagit avec les médecins et infirmiers des services des urgences, de soins intensifs et de chirurgie. Il/elle assure l'encadrement et veille à la formation continue de l'équipe chirurgicale. Il/elle rend-compte au médecin référent, au directeur de l'hôpital ou au coordinateur de projet selon l'organisation du programme en place.


La chirurgie humanitaire pratiquée par MSF sur le terrain depuis plus de 40 ans s'applique souvent dans des contextes de guerre. Elle n'a cessé d'évoluer développant des solutions mieux adaptées aux réalités du terrain et intégrant des normes de pratiques médicales toujours plus exigeantes.

En 2021, 40 820 interventions ont été réalisées sur 17 888 patients. 2021 est une année record en termes de nombre d’interventions, dépassant 2019 qui pourtant franchissait aussi le cap des 40 000 actes. En 2020, 37 321 interventions avaient été réalisées sur 15 298 patients.

On dénombre 119 départs de chirurgiens sur le terrain en 2021 avec des activités chirurgicales réparties dans 14 pays avec de 1 à 5 projets chirurgicaux par pays.

Les départs sur le terrain par spécialité s’établissent comme suit : 49 départs de généralistes, 28 orthopédistes, 1 vasculaire, 8 plasticiens, 9 chirurgiens pédiatriques et 24 gynéco-obstétriciens (dont 4 spécialisés en oncologie). Les chirurgiens internationaux proviennent de 29 pays différents, représentant les 5 continents.


Activités

Un système d'astreinte la nuit permet de garantir le service 24h/24.

Consultations pré-opératoires

  • Assurer les consultations chirurgicales,

  • Informer le patient quant à sa maladie et quant à l'acte chirurgical proposé,

  • Faire signer au patient l'autorisation d'opérer,

  • Evaluer le risque opératoire en collaboration avec l'anesthésiste.

Chirurgie

  • Réaliser les interventions chirurgicales urgentes et programmées dans le respect des protocoles MSF,

  • Cordonner les activités chirurgicales et est responsable de la qualité des interventions,

  • Veiller à l'utilisation rationnelle du matériel chirurgical lors des interventions,

  • Rédiger le compte-rendu opératoire après chaque intervention.

Suivi post-opératoire des patients

  • S'assurer de la bonne répartition des patients dans les services en fonction de leurs différentes pathologies (infectés, non-infectés, ortho, brûlés, etc.),

  • Assurer les visites et contre-visites dans le service de chirurgie et de soins intensifs en collaboration avec l'anesthésiste, l'infirmier de bloc et le superviseur du service,

  • Garantir l'application des protocoles MSF (antibiothérapie, protocole de pansements…) et l'utilisation rationnelle des médicaments,

  • Veiller avec l'anesthésiste au bon suivi des prescriptions pré et post opératoires.

Hygiène

  • Veiller au respect (par lui-même et par ses collaborateurs) des règles d'hygiène concernant la protection des patients et du personnel dans l'enceinte du bloc (décontamination, stérilisation…),

  • Connaître la conduite à tenir en cas d'accidents d'exposition au sang (AES).

Recueil de données

  • Assurer en collaboration avec l'anesthésiste le recueil des données quantitatives chirurgicales et d'anesthésie,

  • Participer à la rédaction et l'analyse des rapports de morbidité-mortalité avec l'anesthésiste, le médecin référent et/ou le directeur d'hôpital ou au coordinateur de projet.

Collaboration avec les autres services

  • Participer aux réunions médicales, notamment la réunion de morbidité-mortalité péri-opératoire,

  • Travailler en collaboration étroite avec le service des urgences, des soins intensifs...

  • Intervenir en soutien au niveau des autres services si besoin.

Encadrement/formation

  • Assurer l'encadrement et veille à la formation continue de l'équipe chirurgicale en s'appuyant sur les guidelines et protocoles MSF,

  • Apporter le cas échéant son soutien aux projets de formation (exemple : gestes de première urgence…).

Dans tous les domaines de son activité, il/elle veille au respect du secret médical.
Il/elle exerce une vigilance et informe son responsable en cas d'erreur médicale.

 

Blog du terrain

David Lauter est chirurgien généraliste près de Seattle aux Etats-Unis où il exerce depuis 20 ans. Il a trois enfants adolescents et trois chats. Les premiers vivent avec lui la moitié du temps alors que ces derniers sont résidents à temps plein. Après une première expérience avec MSF en République centrafricaine, David effectue sa deuxième mission. Il sera basé à Rutshuru en République démocratique du Congo pendant cinq semaines.

► Découvrez les récits de David sur son blog

 

Témoignage audio

Daniel Beyrne est chirurgien général et digestif. Il a réalisé 2 missions humanitaires pour MSF en 2019 dans deux pays parmi les plus pauvres au monde, la République centrafricaine (RCA) et le Yémen, tous deux rongés par la guerre civile. Dans un contexte d’insécurité et de populations en grande détresse, il a pratiqué de la chirurgie d’urgence.

© Yann Libessart/MSF

Plus d'informations sur la chirurgie en situation humanitaire

Consultez notre éclairage