Soyez là où votre don sauve des vies

Somaliland : cent-mille enfants vaccinés au cœur de l'une des plus grandes épidémies de rougeole au monde

Une équipe MSF en train de vacciner un enfant contre la rougeole à Burao, au Somaliland.
Une équipe MSF en train de vacciner un enfant contre la rougeole à Burao, au Somaliland. © Mohamed Hussein (MOTO)/MSF

Le Somaliland et la Somalie sont confrontés à l'une des plus importantes épidémies de rougeole au monde, selon l'Organisation Mondiale de la Santé. Pour répondre à cette crise, MSF a mis en place plusieurs centres de prise en charge des patients atteints de cette maladie. L’organisation a également participé à la plus grande campagne de vaccination jamais réalisée dans cette région.

Au Somaliland, cela fait plusieurs années qu’il pleut moins, ce qui a provoqué le déplacement de nombreuses personnes à l’intérieur du pays. Le manque d’accès à l’eau potable et à l’assainissement a créé des conditions idéales pour le développement d’épidémies de maladies infectieuses.

Depuis le début de l’année, MSF a vu plus de 7 000 patients atteints de la rougeole entre la Somalie et le Somaliland. Cette maladie est endémique dans la zone, et même si plusieurs campagnes de vaccination ont été menées, les épidémies se succèdent. Le nombre d'enfants atteints de rougeole dans les structures de santé soutenues par MSF continue d'augmenter, touchant également des enfants âgés de plus de cinq ans.

Le traitement de la rougeole et la mise en place de campagnes de vaccination en Somalie et au Somaliland représentent un énorme défi car les personnes déplacées et les communautés d’accueil vivent dans des zones reculées et difficiles d'accès. De plus, beaucoup de familles nombreuses vivent sous un seul et même toit dans des camps surpeuplés de personnes déplacées, créant des conditions optimales pour une propagation rapide de la maladie.

Réponse immédiate de MSF au Somaliland

En mai 2022, les équipes de MSF ont mis en place des centres de prise en charge des malades de la rougeole au Somaliland, avec une capacité d'accueil totale de 110 lits à Hargeisa et Burao. Ces unités ont pour but de fournir des soins médicaux aux enfants souffrant de complications liées à la maladie. Dans ces deux villes en particulier, les cas de rougeole ont explosé, l’organisation avait déjà pris en charge plus de 1 250 patients à la mi-juillet. A Las Anod, MSF prête main forte à l’hôpital général et a soigné 780 patients depuis le mois de février, pour la plupart des enfants.

Une petite fille recevant un vaccin contre la rougeole dans le district de Oodweyne, au Somaliand.

 
 © Mohamed Hussein (MOTO)/MSF
Une petite fille recevant un vaccin contre la rougeole dans le district de Oodweyne, au Somaliand.   © Mohamed Hussein (MOTO)/MSF

Suite à ces actions, une campagne de vaccination de masse a été menée en collaboration avec le ministère du Développement de la santé (MoHD) du Somaliland dans les districts de Burao et d'Oodweyne. MSF a également fait don de vaccins aux autorités sanitaires pour mener des campagnes à Aynabo et Buuhoodle.

En juillet, 106 000 enfants de moins de cinq ans ont pu être vaccinés. Beaucoup d'entre eux font partie des déplacés internes ou des membres des communautés d'accueil. Il s’agit de l’une des plus grandes campagnes contre la rougeole jamais vues dans la région.

« La couverture vaccinale de base est faible en Somalie et au Somaliland. Il est difficile de procéder à des vaccinations car les gens sont dispersés, ce qui implique une logistique complexe », explique Mohammed Musoke, directeur médical de MSF. « Nos équipes doivent vraiment aller de maison en maison. Certaines de ces maisons sont éloignées les unes des autres et la plupart des gens ont déménagé donc ils ne sont pas au même endroit », détaille-t-il. 

Depuis le début de l’année 2022, MSF appelle les autorités sanitaires et les partenaires du Somaliland à mettre en œuvre d'urgence une campagne de vaccination à large couverture. Il est nécessaire que des vaccinations de routine contre la rougeole aient lieu pour les enfants, afin de ralentir la transmission des infections et de réduire la mortalité liée à la maladie.

MSF continuera à soutenir les autorités sanitaires et les partenaires dans la surveillance de la rougeole et à alerter le MoHD lorsqu’elle constatera des pics inhabituels. Les équipes poursuivront également leur soutien médical, à la fois en fournitures et en personnel, pour assurer une prise en charge rapide et appropriée des patients.

À lire aussi