Soyez là où votre don sauve des vies

Pakistan : une explosion provoque 44 morts et 88 blessés graves

Hôpital régional de référence de Timurgara en septembre 2009
Hôpital régional de référence de Timurgara en septembre 2009 © Jobi Bieber

Suite à une explosion dans le Lower Dir le 5 avril, MSF et le ministère pakistanais de la Santé ont traité 88 blessés, la plupart grièvement.

L'explosion a eu lieu dans la ville de Timurgara, dans la province pakistanaise de la Frontière Nord-Ouest ,à environ 600 mètres de l'hôpital de référence du district du Lower Dir, auquel MSF apporte son soutien. L'une des priorités a été d'aider l'hôpital à améliorer sa  capacité d'intervention pour répondre aux incidents faisant de très nombreuses victimes. En l'occurrence, plusieurs patients souffraient de fractures ouvertes et de lésions abdominales. Dans la salle d'opération, MSF et les équipes du ministère de la Santé ont pratiqué des interventions vitales sur cinq personnes. En outre, 34 patients ont été transférés à l'hôpital universitaire de Peshawar.

« Nous n'avons pas seulement entendu l'explosion, mais nous l'avons sentie aussi, a déclaré le Dr Sloboda, un médecin de MSF  qui travaille aux urgences dans l'hôpital. C'était vraiment juste à l'extérieur de l'hôpital et en quelques minutes les blessés ont afflué. » Les équipes ont été en mesure de gérer l'afflux massif de patients, en procédant au triage dans la salle d'urgence.

C'est la troisième fois au cours des six derniers mois que MSF a dû lancer un plan d'urgence à l'hôpital. Au cours de l'année passée,  MSF a formé le personnel de l'hôpital à répondre à des évènements de ce type. « Notre objectif est de dispenser les meilleurs soins possibles à ceux qui ont le plus besoin, indique le Dr Sloboda. Nous avons réussi à sauver de nombreuses vies malgré le nombre considérable de patients arrivés aux urgences après l'explosion. »

« En cas d'intervention d'urgence, poursuit-il, il est essentiel d'avoir des stocks de médicaments et de matériel médical et un personnel formé en nombre suffisant. »

MSF avec les équipes médicales du ministère de la Santé prennent en charge environ 1 100 patients par semaine aux urgences de l'hôpital de Timurgara. MSF a aussi mis en place un nouveau bloc opératoire, une unité de soins post-opératoires et un système de stérilisation et de gestion des déchets pour l'hôpital.

 

>> En savoir plus : voir notre dossier "Inside Pakistan"

 


Depuis 1998, MSF fournit de l'aide médicale gratuite aux Pakistanais et aux réfugiés afghans souffrant des effets des conflits armés, de l'accès limité aux soins et des catastrophes naturelles dans la province de la Frontière du nord-ouest, dans les zones tribales sous administration fédérale (FATA), au Baloutchistan et au Cachemire.

MSF n'accepte aucun financement de la part des gouvernements pour ses projets au Pakistan et a choisi de dépendre uniquement des dons privés.

 


 


À lire aussi