Lancement de GARD, un partenariat pour de nouveaux antibiotiques

République Centrafricaine.
République Centrafricaine. ©Lexie Cole / MSF

MSF apportera son soutien à l’initiative de l’OMS et de DNDi pour faire face aux résistances aux antibiotiques.

Alors qu’un récent rapport commissionné par le gouvernement anglais appelle à revoir radicalement la façon dont la recherche et développement (R&D) de nouveaux antibiotiques est menée, L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et Drugs for Neglected Disease Initiative (DNDi) ont annoncé le 24 mai que le partenariat GARD (Global Antibiotics Research and Development) a reçu les financements nécessaires pour démarrer ses activités.

GARD vise à développer de nouveaux antibiotiques efficaces contre les infections résistantes, à en promouvoir une utilisation responsable, et à assurer un accès équitable pour tous les patients qui en ont besoin. GARD disposera d’un budget de lancement de deux millions d’euros pour ses deux premières années d’activité, afin de bâtir le projet, définir ses priorités et son plan de financement et amorcer son portefeuille par trois ou quatre premiers projets de recherche et développement.

Médecins Sans Frontières apportera son soutien à l’initiative pendant cette première phase, par une contribution de 300 000 euros par an.

« La réponse aux résistances aux antibiotiques est l’un des principaux défis de la santé mondiale pour les décennies à venir, dans tous les pays et crises où nous intervenons, et elle représente aujourd’hui un axe stratégique de développement pour MSF. Notre soutien à GARD est un réel  investissement pour l’avenir, explique Stéphane Roques, directeur général de l’association. Cette initiative va s’appuyer sur le savoir-faire et la culture de DNDi, une organisation reconnue pour sa pertinence et son efficacité dans le domaine de la R&D biomédicale, qui a permis de développer de nouveaux outils contre les maladies négligées ces dix dernières années ».

Plus d’informations sur l’initiative GARD

Plus d’informations sur DNDi

À lire aussi