Chine : premières évaluations à la suite du séisme

http://www.alertnet.org/
http://www.alertnet.org/ ©REUTERS/Bobby Yip (CHINA)

Deux équipes MSF sont arrivées aujourd’hui dans la province du Sichuan. Les premières évaluations révèlent un besoin urgent de matériel de première nécessité, d’eau potable, de médicaments et de matériel médical.

Deux jours après l’important séisme qui a secoué la province du Sichuan, située au sud-ouest de la Chine, le dernier bilan fait état de près de 15 000 morts et de milliers de personnes encore ensevelies sous les décombres.

Xian et Beichuan. La première équipe MSF a commencé à évaluer les besoins médicaux à Xian et Beichuan, situés respectivement à 110 km et 130 km de la capitale provinciale de Chengdu.


Les résultats des premières évaluations révèlent un besoin urgent d’abris, d’eau potable et de matériel médical. La plupart des pharmacies de cette zone ont été détruites par le séisme et les médicaments sont indisponibles aux populations de la région.



Pengzhou.
Une autre équipe MSF a pu se rendre à Pengzhou, située à une quarantaine de kilomètres au nord de Chengdu.
Des centaines de blessés ont été identifiés dans deux villes voisines du massif montagneux de Longmen et référés vers des structures locales. A Pengzhou, le plus urgent est là aussi de fournir aux populations des abris, des médicaments et du matériel médical.

MSF évalue aussi localement la disponibilité de matériels de première nécessité tels que des couvertures, des bâches plastiques et du chlore pour désinfecter l’eau.

Les évaluations sont toujours en cours et les équipes sur le terrain vont être renforcées pour répondre le plus rapidement possible aux besoins identifiés.

MSF travaille en Chine depuis 1988. Les équipes MSF sont présentes à Nanning, dans la région autonome du Guangxi Zhuang, et conduisent un programme de prise en charge des malades du sida depuis 2003. Un autre programme HIV/AIDS situé à Xiangfan, dans la province de Hubei, avait été transféré aux autorités chinoises au début de l’année 2008.

À lire aussi