Afghanistan : MSF condamne l'attaque d’une structure médicale et suspend ses activités à Khost

Carte de Khost en Aghanistan.
Carte de Khost, en Aghanistan. ©Google map

Médecins Sans Frontières a suspendu ses activités médicales dans l'hôpital qui a récemment ouvert ses portes dans la province de Khost, après qu’une explosion ait eu lieu dans son enceinte ce matin. Sept personnes ont été blessées, dont un enfant.

"La suspension se poursuivra jusqu'à ce que nous recevions l’assurance de la part des acteurs qui contrôlent ces zones que les activités médicales peuvent se dérouler sans entraves, et que la sécurité des patients, le personnel médical et les installations sanitaires seront respectés comme convenu", a déclaré Renzo Fricke, le représentant pour MSF en Afghanistan.

Les patients actuellement sous traitement seront référés à la maternité de l'hôpital provincial de Khost, et aucun nouveau patient ne sera admis.

La reprise des activités médicales de MSF à Khost est subordonnée au respect des patients, du personnel et des installations médicales.

Depuis son ouverture en mars, l'hôpital de 56 lits a déjà fourni des soins de santé maternelle indispensables à 700 patients, dont 600 accouchements.

Les équipes de MSF travaillent également dans l'hôpital Ahmed Shah Baba à l'est de Kaboul et dans l’hôpital Boost à Lashkargah, dans la province de Helmand. L'organisation gère également un centre de traumatologie à Kunduz, assurant des soins chirurgicaux vitaux dans le nord de l'Afghanistan. Dans tous ces sites, MSF fournit des soins médicaux gratuits et travaille dans tous les services des hôpitaux.

À lire aussi