Tuberculose : MSF demande une mobilisation urgente pour lutter contre les formes résistantes

Arménie février 2014. Patient atteint de tuberculose multi résistante.
Arménie, février 2014. Patient atteint de tuberculose multi-résistante. ©Andrea Bussotti / MSF

Dans un rapport publié aujourd'hui à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, Médecins Sans Frontières appelle les gouvernements, les compagnies pharmaceutiques et les chercheurs à se mobiliser de toute urgence pour mettre au point de nouveaux outils de diagnostic et surtout de nouveaux traitements, afin de limiter l'impact de la tuberculose résistante (TB-R).

Deux nouveaux médicaments antituberculeux, les premiers en l’espace de presque 50 ans, ont été développés ces dernières années. Mais pour être efficaces, plusieurs médicaments antituberculeux doivent être combinés. Et les essais cliniques utilisant ces nouveaux médicaments pour obtenir de nouvelles combinaisons ne sont pas encore à l’ordre du jour. Les patients devront donc attendre encore plusieurs années avant que des traitements efficaces ne soient disponibles.

Le rapport de MSF repose sur son expérience directe dans la prise en charge de la TB résistante. Il souligne la nécessité d'augmenter rapidement le nombre de personnes diagnostiquées et traitées, ainsi que l’urgence d'accélérer la recherche pour trouver de nouveaux traitements combinés plus courts, plus efficaces et plus faciles à tolérer contre la TB-R.

Chaque année, près de huit millions de personnes dans le monde sont atteint de tuberculose, et 1,3 million de personnes en décèdent. Il est possible de soigner les cas de tuberculose sensible aux antibiotiques, mais les stratégies et les moyens déployés au niveau mondial sont depuis longtemps insuffisants et inadaptés. Ce manque d'engagement a accéléré le développement de souches pharmaco-résistantes de la maladie.

Près de 500 000 nouveaux cas de tuberculose multi-résistante (TB-MR) sont déclarés chaque année, dans pratiquement tous les pays de la planète. Dans une centaine de pays, on signale des formes de tuberculose ultra-résistante (TB-UR), encore plus difficiles à traiter. À l’heure actuelle, ces souches très dangereuses représentent 10% des cas de TB-MR. Pourtant les traitements contre ces formes de TB demeurent inefficaces et inadaptés, et ce dans les pays riches comme dans les pays pauvres.

« La TB résistante est un problème qui touche tout le monde et qui demande une mobilisation internationale immédiate, explique le Dr. Francis Varaine, coordinateur du groupe de travail contre la tuberculose de MSF. Chaque année, nous diagnostiquons un nombre croissant de cas de TB-R. Mais la faible efficacité des traitements existants ne nous donne pas la moindre chance de maîtriser l’épidémie. Peu importe où vous vivez : si de nouveaux traitements, plus efficaces et plus courts, ne sont pas mis au point, les chances de que vous surviviez à cette maladie sont faibles. »

Ces dernières années, l'introduction progressive d'un nouvel outil de diagnostique rapide a permis d'augmenter le nombre de cas de tuberculose multi-résistante détectés.
Mais les médicaments antituberculeux utilisés en première intention ne sont plus efficaces pour ces patients. Les médecins doivent alors prescrire des traitements longs, toxiques et chers, qui ne guérissent qu'un patient sur deux.

Pour un si faible espoir de guérison, les patients doivent en plus subir un traitement qui relève du calvaire : pendant deux ans, ils doivent avaler plus de 10 000 comprimés, auxquels s'ajoutent des injections quotidiennes pendant huit mois. Ces traitements donnent souvent lieu à des effets secondaires très lourds : nausées, douleurs généralisées, mais aussi surdité ou psychoses.

De plus, le coût d'un traitement est extrêmement élevé : les médicaments coûtent à eux seuls près de 3 000 euros par patient, sans compter les dépenses associées aux longues périodes de soins et à la prise en charge des effets secondaires.

Ces traitements inadaptés et inefficaces ruinent les efforts mondiaux de lutte contre la TB-R : à ce jour, seulement 20 % des patients reçoivent un traitement.

Face à la gravité de cette situation, des patients atteints de TB-R et des soignants de toute la planète se sont associés pour lancer le Manifeste contre la tuberculose résistante « Des diagnostics, des traitements ». Ils y demandent des changements radicaux, de toute urgence.


En 2013, MSF a traité près de 30 000 patients atteints de tuberculose, dont environ 1 500 pour une forme résistante de la maladie, à travers 90 projets dans le monde.
 

Pour aider nos patients à obtenir de meilleurs traitements contre la tuberculose, signez notre pétition sur www.tbpetition.org

 

Vous aussi, agissez!

Pour aider nos patients à obtenir de meilleurs traitements contre la tuberculose, signez notre pétition sur www.tbpetition.org.

 

DOSSIER SPECIAL

► Retrouvez des histoires de patients atteints de TB-R dans notre dossier spécial Journée mondiale de la tuberculose.

À lire aussi