Territoires palestiniens : MSF opère dans un deuxième hôpital à Gaza

Opération chirurgicale à l’hôpital Nasser Kahn Younis septembre 2013
Opération chirurgicale à l’hôpital Nasser, Kahn Younis, septembre 2013 ©Marine Henrio/MSF

Déjà présente à l’hôpital Nasser à Khan Younis, MSF, en collaboration avec le ministère de la Santé, a étendu depuis le 1er octobre son programme de chirurgie plastique reconstructrice à l’hôpital Al-Shifa à Gaza, dans les Territoires palestiniens.

En juillet 2010, après avoir évalué la situation et identifié les besoins médicaux, MSF décidait d'ouvrir à Gaza, en collaboration avec les autorités sanitaires locales, un programme de chirurgie plastique reconstructrice et de soins postopératoires à l’hôpital Nasser pour traiter les victimes de traumatismes, d’accidents domestiques, de brûlures et autres blessures. Le but du programme est d’aider les patients à retrouver une utilisation optimale de leurs membres.

« Nous souhaitons que notre présence à l’hôpital Al-Shifa aujourd’hui permette de renforcer la prise en charge des patients et de réduire ainsi la liste d'attente du ministère de la Santé », indique Tommaso Fabbri, chef de mission MSF à Jérusalem.

Les patients suivis dans le programme requièrent une opération de chirurgie réparatrice, domaine médical spécifique dans lequel Gaza a besoin d’être soutenue. Deux structures seulement peuvent actuellement assurer une telle prise en charge : les hôpitaux Al-Shifa et Nasser, auxquels s'ajoutent quelques cliniques et chirurgiens privés. En raison du blocus mis en place depuis 2007, plus de 450 patients doivent ainsi attendre entre 12 et 18 mois avant de pouvoir être opérés.

Plusieurs fois par an, les équipes MSF - composées de chirurgiens, d'infirmières de bloc opératoire et d'anesthésistes - effectuent des missions à Gaza, en étroite collaboration avec les équipes des hôpitaux Nasser et Al-Shifa. MSF travaille avec une partie de l'équipe chirurgicale de l'hôpital, à laquelle se joignent un chirurgien, un anesthésiste et un infirmier de bloc opératoire MSF.

La première mission chirurgicale à l’hôpital Al-Shifa a débuté le 1er octobre.  Au total, 18 opérations sont programmées, dont plus de 80% concernent des enfants. « Le but est de partager des compétences, tant en chirurgie reconstructrice qu’en prise en charge postopératoire. Les deux premiers jours sont consacrés aux examens préopératoires et les sept jours suivants sont dédiés aux opérations », explique Dr. Mahesh Prabhu, chirurgien MSF en mission à Gaza.

Les deux types d’interventions chirurgicales pratiquées concernent la chirurgie plastique et la chirurgie spécialisée de la main. De janvier à septembre 2013, 126 opérations chirurgicales, dont 63% concernaient des enfants, ont été réalisées à l’hôpital Nasser par les équipes MSF.

Une fois l’opération chirurgicale terminée, les patients sont systématiquement référés dans une clinique MSF spécialisée dans les soins postopératoires de la main et des brûlés. En 2012, les patients ont pu bénéficier gratuitement de près de 7000 sessions de pansements et de kinésithérapie. La kinésithérapie joue un rôle essentiel dans les soins de réhabilitation prodigués aux patients ayant été opérés : ils guérissent plus vite et leurs douleurs diminuent. Dans la clinique MSF, une salle est spécialement dédiée aux soins de kinésithérapie de la main. La plupart des patients sont des enfants. Pour chacun d'eux, l'objectif est de les aider à retrouver un usage de leur main aussi optimal que possible. MSF accueille également dans cette clinique des patients référés par les structures du ministère de la Santé ou autres.

En plus du programme chirurgical, MSF a organisé en juin 2013 une formation aux soins intensifs à l’hôpital Al-Shifa, en collaboration avec le ministère de la Santé, pour les médecins gazaouis travaillant dans plusieurs hôpitaux de Gaza.

En septembre 2013, en raison d’une insuffisance d’insuline à Gaza due à un problème d’approvisionnement, MSF a fait une donation d’insuline au ministère de la Santé équivalent à un mois de consommation pour toute la bande de Gaza.


A Naplouse, Hébron et Jérusalem-Est, MSF mène un programme psycho-médico-social. MSF travaille dans les territoires occupés palestiniens depuis 1989 et à Gaza depuis 2000.

À lire aussi