Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Rougeole : Les nombreuses épidémies imposent un nouveau regard

Vaccination contre la rougeole dans le Sud Soudan  juin 2009
Vaccination contre la rougeole dans le Sud-Soudan - juin 2009 © Brendan Bannon

La résurgence des épidémies de rougeole, principalement en Afrique, pose un problème majeur.

Après des années de progrès du PEV (le Programme  Elargide Vaccination) et une réelle diminution au niveau mondial du nombre de cas et de décès liés à la rougeole, comment expliquer une telle flambée, dans de nombreux pays ? Il est urgent, maintenant, de regarder en face les défaillances du système de prévention de la rougeole ainsi que les entraves à la réponse aux épidémies.

MSF répond depuis deux ans à de nombreuses épidémies de rougeole avec les ministères de la Santé. Les actions des équipes sur le terrain portent le plus souvent sur trois volets : la surveillance, la prise en charge des malades et la vaccination d'urgence.

En 2009, MSF a vacciné plus de 1,5 millions d'enfants et d'adolescents en réponse à des épidémies de rougeole dans une dizaine de pays, en collaboration avec les ministères de la Santé et d'autres acteurs. En 2010, ce sera probablement le double.

 

Il n'y a rien d'étonnant à ce que des épidémies de rougeole surviennent dans des contextes de conflit ou de défaillance majeure du système de santé. Mais il faut constater que depuis deux ans, plusieurs interventions récentes et parfois de très grande ampleur se sont déroulées dans des pays stables, comme le Malawi ou le Burkina Faso. Dès lors, il devient indispensable de s'interroger sur les limites des programmes de prévention.

La stratégie adoptée pour diminuer le nombre de cas et la mortalité liés à la rougeole est adaptée. Cependant, son efficacité est limitée par plusieurs facteurs, dont la rigidité du PEV, le manque de financements et la démobilisation relative, à tous les niveaux, face à une maladie qui semblait vaincue.

Face aux épidémies, les équipes MSF, et d'autres acteurs, peuvent apporter un support aux ministères de la Santé pour limiter l'extension, et donc le nombre de cas et de décès, en intervenant rapidement. Cependant, ces équipes rencontrent fréquemment des obstacles qui ralentissent et limitent la qualité de leur intervention. Faute d'intégration des recommandations de l'OMS dans les programmes nationaux et auprès des partenaires, les discussions techniques, sur le terrain, concernant la stratégie de réponse à l'épidémie, la tranche d'âge et les zones géographiques imposent des délais supplémentaires parfois importants pour le démarrage d'une campagne de vaccination. De même, aucune enveloppe financière n'est disponible.

MSF n'a pas vocation à présenter un système modèle mais alerte sur les dysfonctionnements actuels et la nécessité de redéfinir, avec tous les acteurs (OMS, Unicef, Global Alliance for Vaccination and Immunization, bailleurs, ministères de la Santé, etc.), une réponse plus efficace dans la lutte contre la rougeole.

Dossier rougeole

Consulter le dossier rassemblant tous nos articles, vidéos, diaporamas... sur notre prise en charge des épidémies de rougeole.

À lire aussi