Guerre au Yémen : comment empêcher la catastrophe programmée ?

Michaël Neuman, directeur d'études au CRASH, en débattait dans l'émission 28 Minutes sur Arte.

Voir le replay

Au Yémen, une situation humanitaire «désespérée»

Lire l'article sur Libération

Malnutrition - Nouvelle approche, nouveaux résultats

En 2012, une mobilisation humanitaire sans précédent a permis de soigner plus de 900 000 enfants sévèrement malnutris au Sahel, un record pour cette région. MSF a contribué à cet effort, en soignant quelques 30 000 enfants sévèrement malnutris au Niger, au Tchad, en Mauritanie et au Burkina Faso, par des programmes réguliers et des interventions d’urgence.

Tout laisse à penser qu'une nouvelle année difficile attend les enfants en 2013. La crise est permanente au Sahel, seule son intensité varie d'année en année...
MSF a donc mis en place un projet au sud du Mali, baptisé Roni, pour Recherche Opérationnelle en Nutrition Intégrée, il offre une prise en charge à la fois préventive et curative des principales maladies meurtrières aux enfants âgés de moins de deux ans.

C'est ici, dans le cercle de santé de Konseguela, que le projet est né. En 2012, deux mille enfants ont complété leur parcours avec MSF.
Un enfant sur cinq décède avant son cinquième anniversaire, au sud du Mali... Depuis l'introduction de ce projet, le taux de mortalité des enfants à Konséguela a diminué. La malnutrition chronique aussi.
Cette prise en charge globale de la santé infantile est une première pour MSF. Et les résultats incitent à étendre l'expérience.

MSF est une association reconnue d'utilité publique. Chaque don donne droit à une réduction d'impôts égale à 75% du montant du don, dans la limite de 526 € de don annuel et 66% au-delà, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

À lire aussi