Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Ethiopie - Vue d’ensemble des activités nutritionnelles

Ethiopie juillet 2008. MSF a lancé des programmes nutritionnels dans plusieurs districts de la région Oromo après que des évaluations aient révélé des taux alarmants de malnutrition chez les enfants.
Ethiopie, juillet 2008. MSF a lancé des programmes nutritionnels dans plusieurs districts de la région Oromo, après que des évaluations aient révélé des taux alarmants de malnutrition chez les enfants. © MSF

A la mi-mai, MSF a lancé des programmes nutritionnels d'urgence dans la Région des nations, nationalités et peuples du Sud (SNPP) et la région Oromo, en Ethiopie. A l'origine, l'organisation prenait seulement en charge les patients sévèrement malnutris, dont la majorité sont des enfants, mais depuis la mi-juillet, des « programmes de supplémentation nutritionnelle » ont été mis en place dans ces régions, pour les enfants modérément malnutris et leur famille.

Malnutrition sévère

Ces 3 derniers mois, MSF a pris en charge 20 800 patients souffrant de malnutrition aiguë sévère.

La plupart d'entre eux ont été traités dans 51 centres au total, où ils recevaient une consultation médicale, et repartaient avec des rations hebdomadaires de produits alimentaires thérapeutiques.

Les familles reçoivent également des rations supplémentaires de CSB, un mélange de maïs et de soja avec de l'huile et du sucre.

Les patients présentant des complications médicales, comme le paludisme et la pneumonie, sont transférés vers l'un des six centres de stabilisation, où ils reçoivent des soins médicaux 24 heures sur 24.

Malnutrition modérée

MSF a également ouvert 13 centres de supplémentation nutritionnelle dans les régions Oromo et SNPP.

Près de 8 500 enfants souffrant de malnutrition modérée ont été admis dans ces centres, où ils reçoivent des rations de CSB équivalent à deux semaines, soit 14 kg de nourriture.

Distributions ciblées

Dans le district de Siraro de la région Oromo, un second tour de distribution ciblée de nourriture a commencé le 8 avril dernier, pour environ 12 500 enfants. Les familles de chaque enfant sévèrement ou modérément malnutri, ont reçu une ration de 25 kg de CSB et de trois litres d'huile.

Dans cette région, les programmes nutritionnels thérapeutiques, renforcés par ces distributions ciblées, ont contribué à faire baisser le nombre d'admissions d'enfants souffrant de malnutrition sévère.

Adapter les activités

Dans la région Oromo, le nombre d'admissions hebdomadaires aux programmes MSF semble se stabiliser. Cependant, la situation s'aggrave dans les zones montagneuses de la région SNPP, alors que la prochaine récolte n'est pas prévue avant le mois d'octobre.

MSF continue d'adapter ses activités, en ouvrant ou fermant des structures selon l'évaluation des besoins et le nombre d'admissions. MSF a récemment lancé des programmes thérapeutiques dans de nouvelles zones, telles que les districts de Chencha, Dita, Duna et Bursa, dans la région SNPP, et le district de Teeru, dans la région septentrionale d'Amhara.

À lire aussi