URGENCE GAZA

Rouvrir une clinique dans la ville de Gaza :
« Nous avons vécu les jours les plus difficiles de notre vie »

Regarder la vidéo

Fonds Régional Urgence Gaza

Chapo

Grâce à vous, nos équipes peuvent continuer d'agir pour sauver des vies dans la région de Gaza.

je donne au Fonds Régional d'Urgence Gaza

Brésil : les équipes MSF se mobilisent face aux inondations dévastatrices dans l’État du Rio Grande do Sul

Vue d'hélicoptère d'une ville de l'État du Rio Grande do Sul, dévastée par les inondations.
Vue d'hélicoptère d'une ville de l'État du Rio Grande do Sul, dévastée par les inondations. © Marine Henrio/MSF

L’État du Rio Grande do Sul, situé dans le sud du Brésil, est frappé par des inondations dévastatrices depuis deux semaines, ayant causé la mort de plus de 150 personnes et forcé près de 600 000 habitants à fuir leur foyer. Les équipes MSF interviennent en soutien à certaines communautés autochtones et organisent des cliniques mobiles dans la région métropolitaine de Porto Alegre, la capitale de l’État.

« La situation est catastrophique. Lorsque nous avons survolé la région en hélicoptère, nous avons vu des villes presque totalement englouties, on voyait uniquement les toits des maisons », explique la Dr Rachel Soeiro, coordinatrice médicale chez MSF. 

Les inondations extrêmes qui ont frappé l’État du Rio Grande do Sul ont conduit à l’évacuation de villes entières. Des routes et des ponts ont été détruits et le principal aéroport de Porto Alegre est fermé pour une durée indéterminée.

Sur les 497 municipalités de l’État, plus de 460 ont été touchées. Une centaine de personnes sont encore portées disparues et de nombreux habitants, privés d’eau, d’électricité et d'accès aux soins, vivent désormais dans des abris de fortune. 

Les équipes MSF ont porté leur intervention sur une aide aux populations qui comptent parmi les plus vulnérables de la région. « Nous soutenons les autorités sanitaires autochtones locales en leur fournissant une assistance médicale, des médicaments, de l'eau et de la nourriture, poursuit la Dr Rachel Soeiro. Nous avons notamment visité les communautés Guajayvi et Kurity, dans les municipalités de Charqueadas et Canela. Ces communautés ont été totalement coupées du monde extérieur pendant près de dix jours en raison de la montée des eaux. » 

Les équipes MSF coopèrent avec les autorités locales pour faciliter la livraison d'eau et de nourriture dans les zones isolées. La plupart des routes étant bloquées, organiser ces transports est très complexe. De nombreux endroits ne sont accessibles que par hélicoptère.  

D’autre part, dans l’une des villes de la région métropolitaine de Porto Alegre, Canoas, MSF a mis en place deux cliniques mobiles, composées de médecins, d'infirmiers, de psychologues et de travailleurs de santé qui vont prochainement se rendre sur les sites de personnes déplacées. 

« Nous savons par expérience qu'il existe un énorme besoin de soutien en matière de santé mentale et psychosociale dans de telles situations d'urgence et que la demande émane à la fois de la population et des professionnels qui sont en première ligne », explique le psychologue MSF Alvaro Palha.  

L’évolution de la situation est difficilement prévisible, en raison de l’instabilité météorologique. De nouvelles précipitations pourraient aggraver les inondations existantes et empêcher les habitants de retourner chez eux.

À lire aussi