50.000 malades du paludisme soignés grâce à des cliniques mobiles à bicyclette

Clinique mobile MSF Soudan du Sud
Clinique mobile MSF, Soudan du Sud ©MSF

Les équipes MSF d'Akuem, dans la province du Bahr-el-Ghazal, au sud du Soudan, ont soigné plus de 71.000 malades du paludisme ces 5 derniers mois, dont près de 50.000 grâce à des cliniques mobiles utilisant un moyen de locomotion un peu particulier: des bicyclettes.

Comment faire lorsque le paludisme frappe une région entière, mais que la montée des eaux, suite à une saison des pluies particulièrement violente empêche tout déplacement des équipes médicales par voiture? En utilisant un autre moyen de locomotion, en l'occurrence des bicyclettes.

Pour faire face à la recrudescence des cas autour d'Akuem, dans les comtés d'Aweil Est et Nord, MSF a mis en place des cliniques mobiles, composées de deux personnes, un infirmier et un assistant, qui se déplacent à vélo. Chaque équipe mobile transporte de quoi diagnostiquer et soigner près de 400 malades lors des tournées qui durent entre 4 et 5 jours.

Au total, 15 équipes ont été constituées : 6 fonctionnent au départ d'Akuem, 4 de Madhol (Aweil Est) et 5 de Gok Machar (Aweil Nord). Dans chaque village, les équipes diagnostiquent, soignent et délivrent des médicaments à des centaines de personnes lors de chaque passage. Au total, 40 bicyclettes ont été achetées à Nairobi au Kenya pour ces équipes mobiles à vélo qui seront en action jusqu'à ce que la décrue des eaux permette à nouveaux aux véhicules de circuler.

49.262 personnes ont ainsi pu être diagnostiquées et soignées par ces équipes à vélo. Elles ont permis de soigner les malades isolés dans leur village à cause de la montée des eaux et incapables de se rendre dans les centres de santé. "Ces équipes mobiles à bicyclette ont ainsi certainement évité la mort d'enfants et de personnes vulnérables qui seraient, sans cette aide, restées bloquées chez elles" rappelle Greg Elder, le coordinateur médical de MSF. Au total, avec les cliniques mobiles et les différentes structures fixes mises en place par MSF, 71.000 personnes ont pu être soignées depuis le mois d'août.
 

À lire aussi