Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Rapport "Haïti, un an après"

Revue des interventions menées par MSF

Bien avant le tremblement de terre dévastateur du 12 janvier 2010, les Haïtiens luttaient au quotidien contre les aléas de l'existence.

Présent depuis 1991 en Haïti, l'organisation médicale Médecins Sans Frontières est témoin des souffrances et des négligences auxquelles les Haïtiens sont confrontés, au péril de leur vie, même lorsque la violence est moins prégnante. Le pays pouvait difficilement être plus désarmé face au poids supplémentaire qu'une catastrophe naturelle allait faire peser sur ses ressources médicales.

Au moment du drame, MSF gérait trois hôpitaux à Port-au-Prince et a apporté une réponse aussi rapide et complète que possible aux besoins médicaux et humanitaires des sinistrés.

En quelques jours, des millions de particuliers à travers le monde ont donné plus de 104 millions d'euros (138 millions de dollars) à MSF pour permettre l'organisation des secours - la plus grosse opération d'aide d'urgence jamais entreprise par MSF.

La destruction quasi totale d'un système de santé déjà défaillant, et les engagements non tenus de certains organismes de secours censés couvrir des besoins non médicaux de la population sinistrée, ont façonné la réponse de MSF au fil des jours, des semaines et des mois qui ont suivi la séisme.

Ce rapport vise à présenter au public, aux Haïtiens et à ceux qui soutiennent MSF la manière dont les fonds collectés pour l'aide d'urgence ont été utilisés depuis le tremblement de terre. Il explicite les choix opérés par l'organisation dans le déploiement de ses opérations, les leçons apprises, ainsi que les projets et perspectives pour l'avenir.

 

À lire aussi