Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

G8 : des mesures d'urgence pour éviter le décès de millions d’enfants malnutris

MSF demande au G8 de rendre disponible les fonds nécessaires pour offrir gratuitement les produits nutritionnels adaptés aux besoins des enfants malnutris. Lire notre dossier de presse.
© Olivier Jobard/Sipa Press

MSF demande au G8 de rendre disponible les fonds nécessaires pour offrir gratuitement les produits nutritionnels adaptés aux besoins des enfants malnutris. Lire notre dossier de presse.

MSF demande au G8 de rendre disponible les fonds nécessaires pour offrir gratuitement les produits nutritionnels adaptés aux besoins des enfants malnutris.

Paris/Tokyo, le 4 juillet 2008 – Médecins Sans Frontières appelle les dirigeants des pays du G8, qui se réuniront la semaine prochaine au Japon, à prendre des mesures urgentes pour financer l’aide alimentaire et les programmes nutritionnels destinés aux jeunes enfants.

Alors que trois à cinq millions d’enfants dénutris meurent chaque année, les pays du G8 doivent s’engager à débloquer les fonds nécessaires pour mettre en place de nouvelles stratégies efficaces permettant de traiter la malnutrition.

MSF observe aujourd’hui des niveaux croissants de malnutrition dans les programmes menés dans plusieurs foyers de malnutrition, notamment en Ethiopie et au Niger.

Dans la région Oromo en Ethiopie, par exemple, et dans des projets au sud du pays, MSF a hospitalisé plus de 6 500 enfants sévèrement malnourris depuis la mi-mai.


Des produits adaptés aux enfants
. Dans ses programmes nutritionnels, MSF utilise depuis plusieurs années des produits nutritionnels thérapeutiques adaptés aux besoins des enfants, faciles d’utilisation, et très efficaces. Grâce à ces produits, 150 000 enfants ont été traités dans 22 pays en 2007.

«Il est urgent d’élargir l’accès à ces traitements pour les enfants les plus à risque de mourir de malnutrition, a déclaré le Dr Susan Shepherd, responsable nutrition pour la Campagne d’accès aux médicaments essentiels de MSF. 95% des enfants souffrant de la forme de malnutrition la plus sévère ne reçoivent pas de traitement adapté. Les pays du G8 doivent immédiatement prendre des mesures d’urgence pour que les enfants aient accès à ces produits, capables de sauver des vies.»

Une aide ciblée. Or, l’aide alimentaire distribuée aujourd’hui, majoritairement composée de farines de maïs, de blé ou de soja, n’est pas adaptée aux besoins des enfants.

Pour MSF, il est urgent que cette aide alimentaire contienne des produits nutritionnels adaptés aux enfants. MSF demande également que cet effort cible les principaux foyers de malnutrition, répartis dans une trentaine de pays dans le monde.

Ces pays doivent pouvoir développer des programmes nutritionnels adaptés et disposer gratuitement des produits thérapeutiques prêts à l’emploi.

Sans un engagement concret et à long-terme des pays les plus riches, il est illusoire de penser traiter efficacement la malnutrition.

Contact presse : Anne Yzèbe au 01 40 21 28 43 ou Kate de Rivero au 01 40 21 29 17

· Interviews au siège et sur des terrains d’intervention
· Photos de professionnels et photos libres de droit
· Video Press Release
· Clip video

Plus d’informations sur le site Internet : https://www.msf.fr/presse
Cliquez ici pour vous rendre sur le site MSF spécial malnutrition : https://www.msf.fr/malnutrition

À lire aussi