Soyez là où votre don sauve des vies

VIH/ sida : un nouveau mécanisme pour améliorer l'accès aux médicaments

L'adoption par l'UNITAID de la communauté de brevets ouvre la voie à des négociations avec les laboratoires pharmaceutiques pourrait permettre l'accès aux médicaments anti VIH/sida aux pays en voie de développement et encourager l'innovation.

L'adoption par l'UNITAID de la communauté de brevets ouvre la voie à des négociations avec les laboratoires pharmaceutiques, pourrait permettre l'accès aux médicaments anti-VIH/sida aux pays en voie de développement et encourager l'innovation.

L'UNITAID - initiative internationale d'achats de médicaments pour améliorer l'accès aux médicaments des personnes vivant avec le VIH/sida dans les pays en voie de développement  - vient d'adopter le principe de la mise en place d'une communauté de brevets.

Ce mécanisme a pour ambition de favoriser la production de nouveaux médicaments anti-sida, moins chers et plus efficaces. En partageant leurs brevets sur les médicaments, les laboratoires pharmaceutiques qui les détiennent permettront à d'autres de les produire ou de les développer.

En échange, les laboratoires détenteurs de brevets percevraient des royalties de la part de ceux qui les utilisent. Ce mécanisme qui favorise l'innovation a déjà fait ses preuves dans d'autres secteurs tels que l'aéronautique et les télécommunications.


Réuni les 14 et 15 décembre derniers, le Conseil d'Administration de l'UNITAID a  décidé la création d'une agence chargée du fonctionnement de la communauté de brevets. Une fois établie, cette agence pourra entamer des négociations avec les compagnies pharmaceutiques.

« Nous avons lancé une campagne de mobilisation pour soutenir l'initiative des communautés de brevets. Les réponses positives reçues de quelques compagnies pharmaceutiques nous ont encouragés.

Maintenant que tout le monde est d'accord sur le principe, les détenteurs de brevets doivent s'engager concrètement. Et ceci doit être rapide, puisque des millions de personnes vivant avec le VIH/sida sont en attente de traitement », note Michelle Childs, Directrice de campagne à MSF.

En septembre dernier, la Campagne d'accès aux médicaments essentiels de MSF (CAME) avait relayé l'initiative de l'UNITAID  en lançant notamment une campagne d'e-mailing pour appeler les principaux laboratoires à mettre en commun leurs brevets sur les médicaments anti-VIH/sida.

Grâce à votre mobilisation, cette campagne a permis l'envoi de quelque 295 000 messages électroniques aux laboratoires suivants : Abbott, Boehringer Ingelheim, Bristol-Myers Squibb, Johnson & Johnson, Gilead Sciences, GlaxoSmithKline, Merck & Co, Pfizer et Sequoia Pharmaceutiques.


La campagne d'emailing "Passez à l'action! Soutenez la communauté de brevets!" est suspendue. Grâce à plus de 27 000 participants, environ 300 000 emails ont pu être envoyés directement aux laboratoires pharmaceutiques pour leur demander de mettre en commun leurs brevets et augmenter ainsi l'accès pour les patients à des traitements vitaux.


Pour comprendre le mécanisme de la "communauté des brevets",
visitez notre mini-site :

À lire aussi