Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Une offre de soins spécifiques pour les femmes

A Buenaventura en Colombie la planification familiale fait partie intégrante des activités médicales et représentait en novembre 2010 36% des motifs de consultation au centre de santé MSF.
 Clement Saccomani
<p style="text-align: left;">A Buenaventura, en Colombie, la planification familiale fait partie intégrante des activités médicales et représentait, en novembre 2010, 36% des motifs de consultation au centre de santé MSF.</p> <p style="text-align: right;">© Clement Saccomani</p>

A Buenaventura, en Colombie, la planification familiale fait partie intégrante des activités médicales et représentait, en novembre 2010, 36% des motifs de consultation au centre de santé MSF.

© Clement Saccomani

Au Sud-Soudan, la priorité de MSF est de répondre aux urgences et d'intervenir dans l'hôpital d'Aweil, dans le Bahr-el-Ghazal, pour améliorer les soins gynéco-obstétriques.

© Marc Hofer

Les méthodes contraceptives proposées sont multiples. A Buenaventura, ce sont les injectables qui font le plus d'adeptes (73%), loin devant la contraception orale (14%), les implants (7%) et le diaphragme intra-utérin (5%). (Chiffres de novembre 2010).

© Clement Saccomani

En République Centrafricaine, MSF met ponctuellement en place des "camps fistules" pour permettre l'opération chirurgicale de cette lésion corporelle. A Boguila, 65 femmes ont été opérées en 2010 pendant les 6 semaines d'ouverture du camp.

© Sarah Elliott / MSF

La fistule - orifice sur la paroi vaginale - crée une incontinence urinaire ou fécale qui mène souvent à l'exclusion sociale. Des patientes atteintes de fistule attendent leur tour pour une consultation médicale en vue d'une opération chirurgicale.

© Sarah Elliott / MSF

Dr Volker Herzog, chirurgien MSF, opère la fistule de Martine avec l'assistance du Dr Elise Tando. Martine, 45 ans, a vécu 10 grossesses mais aucun de ses enfants n'a survécu. Elle souffre d'une fistule depuis 20 ans.

© Sarah Elliott / MSF

En République démocratique du Congo (RDC), MSF gère depuis 2006 un programme médical à Nyanzalé où des soins spécialisés sont offerts aux victimes de violences sexuelles.

© Kate Geraghty

Une infirmière explique à une patiente, victime de violence sexuelle, le traitement médical disponible pour prévenir les infections sexuellement transmissibles, dans le centre de santé de Nyanzalé.

© Kate Geraghty

Dans un corridor de l'hôpital de Rutshuru, en RDC. Plusieurs dizaines de patientes se présentent chaque jour pour rencontrer une intervenante psycho-sociale et tenter de se reconstruire suite aux violences qu'elles ont subies.

© Martin Beaulieu

A partir de 2008, dans le cadre de son programme de prise en charge du VIH/sida au Malawi, MSF a mis en place un volet de prévention de la transmission du virus de la mère à l'enfant.

© Tom Stoddart

Fin 2009, au sein de l'hôpital de référence du district de Dera Murad Jamali, MSF a mis en place des soins materno-infantiles (accouchements, césariennes, néonatalogie, soins pré et postnataux).

© Seb Geo

Difficultés pour vivre et élever des enfants dans les Territoires occupés palestiniens, place et rang de la femme au sein du couple, de la famille, de la société... Autant de sources de détresse morale. En 2010, nos équipes ont mené 3387 consultations psychologiques. La grande majorité des patients sont des enfants et des femmes.

© Alan Meier

1 / 12

A Buenaventura, en Colombie, la planification familiale fait partie intégrante des activités médicales et représentait, en novembre 2010, 36% des motifs de consultation au centre de santé MSF.

© Clement Saccomani

Au Sud-Soudan, la priorité de MSF est de répondre aux urgences et d'intervenir dans l'hôpital d'Aweil, dans le Bahr-el-Ghazal, pour améliorer les soins gynéco-obstétriques.

© Marc Hofer

Les méthodes contraceptives proposées sont multiples. A Buenaventura, ce sont les injectables qui font le plus d'adeptes (73%), loin devant la contraception orale (14%), les implants (7%) et le diaphragme intra-utérin (5%). (Chiffres de novembre 2010).

© Clement Saccomani

En République Centrafricaine, MSF met ponctuellement en place des "camps fistules" pour permettre l'opération chirurgicale de cette lésion corporelle. A Boguila, 65 femmes ont été opérées en 2010 pendant les 6 semaines d'ouverture du camp.

© Sarah Elliott / MSF

La fistule - orifice sur la paroi vaginale - crée une incontinence urinaire ou fécale qui mène souvent à l'exclusion sociale. Des patientes atteintes de fistule attendent leur tour pour une consultation médicale en vue d'une opération chirurgicale.

© Sarah Elliott / MSF

Dr Volker Herzog, chirurgien MSF, opère la fistule de Martine avec l'assistance du Dr Elise Tando. Martine, 45 ans, a vécu 10 grossesses mais aucun de ses enfants n'a survécu. Elle souffre d'une fistule depuis 20 ans.

© Sarah Elliott / MSF

En République démocratique du Congo (RDC), MSF gère depuis 2006 un programme médical à Nyanzalé où des soins spécialisés sont offerts aux victimes de violences sexuelles.

© Kate Geraghty

Une infirmière explique à une patiente, victime de violence sexuelle, le traitement médical disponible pour prévenir les infections sexuellement transmissibles, dans le centre de santé de Nyanzalé.

© Kate Geraghty

Dans un corridor de l'hôpital de Rutshuru, en RDC. Plusieurs dizaines de patientes se présentent chaque jour pour rencontrer une intervenante psycho-sociale et tenter de se reconstruire suite aux violences qu'elles ont subies.

© Martin Beaulieu

A partir de 2008, dans le cadre de son programme de prise en charge du VIH/sida au Malawi, MSF a mis en place un volet de prévention de la transmission du virus de la mère à l'enfant.

© Tom Stoddart

Fin 2009, au sein de l'hôpital de référence du district de Dera Murad Jamali, MSF a mis en place des soins materno-infantiles (accouchements, césariennes, néonatalogie, soins pré et postnataux).

© Seb Geo

Difficultés pour vivre et élever des enfants dans les Territoires occupés palestiniens, place et rang de la femme au sein du couple, de la famille, de la société... Autant de sources de détresse morale. En 2010, nos équipes ont mené 3387 consultations psychologiques. La grande majorité des patients sont des enfants et des femmes.

© Alan Meier

1 / 12

À lire aussi