Tchad : des milliers de personnes arrivent à Tissi en provenance du Darfour

Il s'agit du plus important mouvement de population du Soudan vers le Tchad depuis plusieurs années. Selon le Haut Commissariat aux Réfugiés au moins 50 000 personnes se sont réfugiées dans la région de Tissi dans l'extrême sud est du pays.
<p>Il s'agit du plus important mouvement de population du Soudan vers le Tchad depuis plusieurs années. Selon le Haut Commissariat aux Réfugiés, au moins 50 000 personnes se sont réfugiées dans la région de Tissi, dans l'extrême sud-est du pays.</p> ©MSF

Il s'agit du plus important mouvement de population du Soudan vers le Tchad depuis plusieurs années. Selon le Haut Commissariat aux Réfugiés, au moins 50 000 personnes se sont réfugiées dans la région de Tissi, dans l'extrême sud-est du pays.

Une équipe MSF s'est rendue sur les cinq sites de déplacement à la fin du mois de mars 2013 pour évaluer leurs besoins médicaux.

A Saraf Bourgou, un village du district de Tissi, 25% des patients vus en consultations souffraient de rougeole. La maladie y a déjà tué sept enfants, dont cinq de moins de cinq ans.

Outre la rougeole, malnutrition aiguë sévère, paludisme et infections respiratoires sont les pathologies les plus fréquentes parmi les nouveaux arrivants.

 

MSF s'apprête à prendre en charge les urgences pédiatriques et mener une campagne de vaccination contre la rougeole en urgence auprès des populations locales et des nouveaux arrivés.

La région de Tissi est particulièrement isolée et sera dans deux mois inaccessible par la route.

1 / 6

Il s'agit du plus important mouvement de population du Soudan vers le Tchad depuis plusieurs années. Selon le Haut Commissariat aux Réfugiés, au moins 50 000 personnes se sont réfugiées dans la région de Tissi, dans l'extrême sud-est du pays.

Une équipe MSF s'est rendue sur les cinq sites de déplacement à la fin du mois de mars 2013 pour évaluer leurs besoins médicaux.

A Saraf Bourgou, un village du district de Tissi, 25% des patients vus en consultations souffraient de rougeole. La maladie y a déjà tué sept enfants, dont cinq de moins de cinq ans.

Outre la rougeole, malnutrition aiguë sévère, paludisme et infections respiratoires sont les pathologies les plus fréquentes parmi les nouveaux arrivants.

 

MSF s'apprête à prendre en charge les urgences pédiatriques et mener une campagne de vaccination contre la rougeole en urgence auprès des populations locales et des nouveaux arrivés.

La région de Tissi est particulièrement isolée et sera dans deux mois inaccessible par la route.

1 / 6

À lire aussi