Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Sri Lanka - Soins et aide aux déplacés à Vavuniya

Clinique mobile MSF dans un camp de déplacés près de Vavuniya.
Clinique mobile MSF dans un camp de déplacés près de Vavuniya. © MSF / Voitek Asztabski

Les équipes de MSF continuent d'apporter un soutien chirurgical à l'hôpital de Vavuniya et de distribuer des compléments alimentaires dans les camps de déplacés de Vanuniya et de Manik Farm.

Ces dernières semaines, MSF a signé un accord avec les autorités sri-lankaises lui permettant d'installer un hôpital d'urgence, qui constituera le principal hôpital de référence pour les quelque 120 000 déplacés du camp de Manik Farm.

MSF pourra également dispenser des soins post-opératoires à l'hôpital de Paimpamadhu Ayurvedic aux patients arrivant de l'hôpital de Vavuniya.

A l'hôpital de Vavuniya, le nombre de blessés arrivant directement de la zone des combats a considérablement diminué. Ils n'étaient que seize la semaine dernière.

De moins en moins de civils ont la possibilité de quitter la zone de conflit et ceux qui y parviennent sont dirigés vers d'autres hôpitaux ou directement vers les camps.

La semaine dernière, le nombre de malades et de blessés admis à l'hôpital de Vavuniya en provenance des camps de déplacés s'est accru, atteignant les 1 179 personnes.

 



Soins chirurgicaux
. L'équipe chirurgicale de MSF à l'hôpital de Vavuniya comprend maintenant trois chirurgiens et une infirmière de bloc opératoire. En collaboration avec le personnel du ministère de la Santé, l'équipe a pratiqué 212 interventions chirurgicales la semaine dernière.

La plupart des opérations ont pour cause l'infection d'une blessure ou une amputation nécessitant une nouvelle intervention. Les chirurgiens pratiquent également des greffes de peau ou, occasionnellement, des opérations de chirurgie reconstructrice.

Le ministère de la Santé a renforcé ses équipes à l'hôpital de Vavuniya et 84 aides-soignants de MSF continuent à travailler nuit et jour afin de soigner les patients et de les aider dans les gestes de la vie quotidienne.

Ils leur fournissent quotidiennement des biens de première nécessité (draps, sacs de voyage, bouteilles, assiettes, vêtements, couches) et une petite somme d'argent en fonction des nécessités.

Intervention dans les camps de déplacés. À Manik Farm et dans cinq camps de transit à Vanuniya et dans ses environs, les équipes de MSF continuent de distribuer des compléments alimentaires (porridge énergétique) aux enfants de moins de cinq ans, aux femmes enceintes et allaitantes et aux personnes vulnérables telles que les personnes âgées et les handicapés.

La semaine dernière, MSF a distribué au total 110 402 rations. La semaine prochaine, MSF commencera aussi à proposer des compléments alimentaires thérapeutiques (Plumpy'nut) aux enfants malnutris de moins de cinq ans ainsi qu'aux femmes enceintes et allaitantes dans les camps de la zone 2 de Manik Farm.

Soins post-opératoires. Des centaines de patients ont besoin de soins post-opératoires. Certains d'entre eux sont redirigés vers des hôpitaux de second niveau ou vers les camps et ne peuvent recevoir l'ensemble des soins nécessaires.

Dans les jours à venir, une équipe de MSF dispensera des soins post-opératoires à l'hôpital de Paimpamadhu Ayurvedic, près de Vanuniya.

Les patients de l'hôpital de Vavuniya qui en ont besoin y seront transférés et pris en charge par le personnel médical de MSF, pour des interventions chirurgicales mineures et des séances de kinésithérapie.

Outre ses activités médicales dans le district de Vavuniya, MSF continue d'apporter un soutien chirurgical à l'hôpital public de Point Pedro, situé dans la péninsule de Jaffna. Au total, l'équipe MSF compte 27 personnels internationaux et 343 nationaux (personnel sous contrat et personnel temporaire) au Sri Lanka.

 

À lire aussi