Soins materno-infantiles dans le Sidama, Ethiopie

accouchement sécurisé
accouchement sécurisé ©Matthias Steinbach

Depuis 2012, MSF gère un projet de soins de santé maternelle et infantile dans la zone Sidama dans la Région des nations, nationalités et peuples du Sud, en Ethiopie. MSF procédera, fin octobre 2014, au transfert du projet au ministère de la Santé et aux autorités régionales. MSF a essentiellement travaillé dans les deux woredas (divisions) de Chire et Mejo.

 

En collaboration avec le ministère éthiopien de la Santé, MSF a pu prendre en charge un grand nombre de mères et d'enfants et contribuer à maîtriser la morbidité.

Depuis le début de l'intervention, plus de 12 000 femmes ont bénéficié de soins ante et postnataux, plus de 2 000 femmes enceintes ont accouché dans des conditions appropriées et plus de 1 500 enfants souffrant de malnutrition sévère avec complications ont été traité dans les centres de stabilisation à Chire et Mejo.

Les équipes MSFmettent en place des activités externes pour vacciner les enfants, comme ici à Meja. 

MSF a créé une « maison d'attente » dans les deux woredas (divisions) de Chire et Mejo.

Les femmes enceintes qui présentent des grossesses à risque ou des complications et vivent loin du centre de santé peuvent séjourner dans la « maison d’attente », établie à proximité de l’hôpital, et bénéficier d’une observation médicale régulière jusqu'à l’accouchement.

Après avoir séjourné dans la « maison d’attente », 600  femmes ont déjà donné naissance en toute sécurité, sans aucun décès maternel.

Les équipes portent une attention particulière aux enfants malnutris. Depuis 2012, MSF a traité plus de 1 704 enfants souffrant de malnutrition sévère.

Patientes dans lecentre de santé de Chire.

Surveillance des battements du cœurd'un bébé dans le ventre de sa mère, dans le centre de santé de Chire.

La santé des enfants est une priorité pour MSF à Sidama depuis la création du projet. 1 957 enfants de moins de 5 ans ont été admis et ont reçu un traitement spécialisé dans le service d’hospitalisation.

Une patiente attend son tour dans le centre de santé de Chire.

Les« maisons d'attente » dans les woredas de Chire et Mejo ont fait le bonheur de beaucoup de femmes de Sidamo. Elles affichent dorénavant un grand sourire car elles sont assurées de recevoir des soins de santé de qualité avant, pendant et après l'accouchement. Les nouveau-nés bénéficient également de soins néonataux dans les premiers mois de leur vie.

1 / 13

Depuis 2012, MSF gère un projet de soins de santé maternelle et infantile dans la zone Sidama dans la Région des nations, nationalités et peuples du Sud, en Ethiopie. MSF procédera, fin octobre 2014, au transfert du projet au ministère de la Santé et aux autorités régionales. MSF a essentiellement travaillé dans les deux woredas (divisions) de Chire et Mejo.

 

En collaboration avec le ministère éthiopien de la Santé, MSF a pu prendre en charge un grand nombre de mères et d'enfants et contribuer à maîtriser la morbidité.

Depuis le début de l'intervention, plus de 12 000 femmes ont bénéficié de soins ante et postnataux, plus de 2 000 femmes enceintes ont accouché dans des conditions appropriées et plus de 1 500 enfants souffrant de malnutrition sévère avec complications ont été traité dans les centres de stabilisation à Chire et Mejo.

Les équipes MSFmettent en place des activités externes pour vacciner les enfants, comme ici à Meja. 

MSF a créé une « maison d'attente » dans les deux woredas (divisions) de Chire et Mejo.

Les femmes enceintes qui présentent des grossesses à risque ou des complications et vivent loin du centre de santé peuvent séjourner dans la « maison d’attente », établie à proximité de l’hôpital, et bénéficier d’une observation médicale régulière jusqu'à l’accouchement.

Après avoir séjourné dans la « maison d’attente », 600  femmes ont déjà donné naissance en toute sécurité, sans aucun décès maternel.

Les équipes portent une attention particulière aux enfants malnutris. Depuis 2012, MSF a traité plus de 1 704 enfants souffrant de malnutrition sévère.

Patientes dans lecentre de santé de Chire.

Surveillance des battements du cœurd'un bébé dans le ventre de sa mère, dans le centre de santé de Chire.

La santé des enfants est une priorité pour MSF à Sidama depuis la création du projet. 1 957 enfants de moins de 5 ans ont été admis et ont reçu un traitement spécialisé dans le service d’hospitalisation.

Une patiente attend son tour dans le centre de santé de Chire.

Les« maisons d'attente » dans les woredas de Chire et Mejo ont fait le bonheur de beaucoup de femmes de Sidamo. Elles affichent dorénavant un grand sourire car elles sont assurées de recevoir des soins de santé de qualité avant, pendant et après l'accouchement. Les nouveau-nés bénéficient également de soins néonataux dans les premiers mois de leur vie.

1 / 13

À lire aussi