Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Paludisme : prévenir plutôt que guérir

A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le paludisme, focus sur une nouvelle stratégie de prévention : la chimioprévention réduit le nombre d'enfants sévèrement malades durant le pic de juillet à octobre.

Ce programme, recommandé par l'Organisation mondiale de la santé, est simple : quatre comprimés par mois, pendant quatre mois. Lors de la campagne de 2013, plus de 200 000 enfants nigériens en ont bénéficié.

À lire aussi