URGENCE GAZA

Pakistan : six mois après les inondations

Des victimes des inondations à Utmanzai au Pakistan en août 2010
Des victimes des inondations à Utmanzai, au Pakistan, en août 2010 © Ton Koene

Six mois après les inondations qui ont affecté le pays, les besoins pour les populations demeurent importants. Les effets de la catastrophe continuent d'affecter certaines régions dans le sud du pays. MSF continue son action tant en réponse à l'urgence, que pour répondre à des besoins structurels dans d'autres parties du pays.

A partir de fin juillet 2010, le Pakistan a été touché par des inondations d'une énorme ampleur. On estime que ces inondations ont fait plus de 1 500 victimes et affecté environ 20 millions de personnes. Dans certaines régions, jusqu'à un tiers du territoire a été submergé par les eaux, compromettant ainsi les récoltes agricoles.

Six mois après les inondations, certaines parties du pays se trouvent encore en situation d'urgence. Le retrait des eaux n'est pas encore terminé dans certaines provinces du Sind et du Baloutchistan. Des milliers de personnes attendent de pouvoir rentrer dans leurs villages.

Les déplacements et les conditions de vie difficiles exposent les plus vulnérables aux maladies épidémiques et endémiques, comme les diarrhées ou la malnutrition.

MSF est intervenue dès les premières heures qui ont suivi la catastrophe. Au cours des six derniers mois, 1 600 volontaires et employés se sont relayés pour fournir plus de 100 000 consultations médicales, et prendre en charge 8 000 enfants atteints de malnutrition. MSF a aussi mis en place des distributions de biens de première nécessité et d'abris, et distribué jusqu'à 2 millions de litres d'eau par jour.

Aujourd'hui, MSF continue ses activités d'urgence à Dera Murad Jamali, dans le Baloutchistan, et à Johi et Karachi, dans le Sind. Des programmes de prise en charge de la malnutrition infantile, ainsi que des distributions d'abris semi-temporaires et de biens de première nécessité y sont menés.

Parallèlement, MSF continue et élargit ses activités médicales pour répondre aux besoins médicaux structurels dans d'autres parties de ces régions, ainsi que dans le Khyber Pakhtunkhwa et dans les Zones tribales fédéralement administrées (FATA).

 

Diaporama sonore Rapport

Le docteur Ahmed Mokhtar, coordinateur médical pour MSF au Pakistan revient sur les inondations du mois d'août.

Rapport 6 mois d'activités MSF au Pakistan

Télécharger le rapport

Carte

Activités de MSF au Pakistan en 2010

Carte de la réponse aux inondations au Pakistan en 2010

Cliquer sur la carte pour zoomer

 


À lire aussi