URGENCE GAZA

Pakistan - Séisme dans le Baloutchistan

Des rescapés du séisme devant leur maison détruite.
Des rescapés du séisme devant leur maison détruite. © Rizwan Saeed/REUTERS courtesy www.alertnet.org

MSF porte assistance aux personnes les plus touchées par le tremblement de terre qui a frappé la province du Baloutchistan, le 29 octobre. Nos équipes apportent une aide médicale aux victimes et distribuent des biens de première nécessité.

Le 29 octobre, une équipe MSF est arrivée dans la zone de Ziarat, la plus sévèrement touchée par la série de tremblements de terre qui ont secoué cette zone dans la région du Baloutchistan, au nord ouest du pays.

La puissance des secousses a causé la destruction de la plupart des maisons construites en terre, forçant les habitants à dormir dehors malgré le froid.

Le district de Ziarat, situé dans une région montagneuse à près de 75 kilomètres de Quetta, compte environ 150 000 habitants. On estime que près de 50 000 d'entre eux ont été durement touchés par la catastrophe.


MSF a immédiatement mis en place un dispensaire ouvert 24h sur 24 afin d'y soigner les blessés - la plupart souffrant de coupures et de contusions.

L'équipe a distribué des couvertures, des kits de cuisine, des jerrycans, des tentes et des sac mortuaires, provenant de notre stock à Islamabad.

Populations isolées.
Dans la soirée du 29 octobre, une forte réplique est survenue au moment où de nombreuses personnes procédaient à l'enterrement de leurs proches. L'objectif principal de MSF est d'atteindre les personnes vivant dans les hameaux situés plus haut dans les montagnes et de leur fournir des soins médicaux et une aide matérielle.

La majeure partie de la zone touchée par le séisme est à plus de 2 000 mètres d'altitude, les nuits y sont particulièrement froides, avec des températures au-dessous de zéro. De nombreuses personnes y dorment en plein air, craignant de nouvelles répliques du séisme.

Nous continuons de rechercher les personnes isolées et de fournir une aide adaptée aux besoins des  populations sinistrées.
Stephen Cooper, responsable de programme pour MSF au Pakistan 

Equipes mobiles. Aujourd'hui, une équipe MSF s'est rendue à Khan Killi pour venir en aide à la population. Une seconde, se dirige plus loin dans le district de Pishin pour y évaluer la situation. Enfin, une troisième équipe mobile explore d'autres zones d'habitation, pour y soigner les blessés et distribuer des biens de première nécessité.

Ce tremblement de terre, bien que localisé, a durement touché le district montagneux de Ziarat. Plusieurs zones n'ont toujours pas reçu d'aide humanitaire d'urgence.

Stephen Cooper, responsable de programme pour MSF au Pakistan, décrit la situation : « les gens font de leur mieux pour répondre à la catastrophe. Certaines zones ont été durement affectées, mais l'étendue des dégâts semble se limiter à une ceinture de 25 à 30 kilomètres. Quoiqu'il en soit, nous continuons de rechercher les personnes sinistrées les plus durement touchées et de fournir une aide appropriée. »

À lire aussi