Pakistan : MSF, seul acteur international de l’aide à Kurram Agency, en zone tribale

Distributions de kits d'aide (couvertures matériel d'hygiène et de cuisine) à Sadda  Février 2011
Distributions de kits d'aide (couvertures, matériel d'hygiène et de cuisine) à Sadda - Février 2011 ©MSF

MSF est présente au Pakistan depuis le début des années 1980. Nos équipes apportent une aide médicale aux Pakistanais et aux réfugiés afghans victimes des conflits armés, de l'accès limité aux soins et d'une série de catastrophes naturelles qui a encore dégradé la situation sanitaire générale du pays ces dernières années, notamment dans certaines régions très isolées.

Malgré le réseau d'infrastructures médicales existant au Pakistan (dispensaires de village et en zones rurales, centres de santé, hôpitaux de district etc.), certains soins médicaux d'urgence et reproductifs, gratuits et de qualité, manquent, notamment au niveau hospitalier. MSF fournit une assistance médicale aux populations déplacées, aux blessés de guerre, intervient lors d‘épidémies et délivre des soins de santé maternelle et infantile dans des régions parmi les plus défavorisées du pays.

Populations isolées. Ces dernières années, du fait de la reprise du conflit afghan et de l'intensification des combats entre forces pakistanaises et groupes d'opposition armés, les conditions de vies déjà difficiles dans les régions isolées du pays se sont encore dégradées. Une situation qui a contraint de nombreuses familles à fuir certaines zones tribales sous administration fédérale (FATA) et une partie de la province de Khyber Pakhtunkhwa (anciennement appelée "Province de la Frontière du Nord-Ouest"). Dans certains districts en proie à des violences intercommunautaires, l'insécurité et les restrictions de déplacements ont grandement limité l'accès et l'approvisionnement médicaux. Ainsi, dans le district de Kurram Agency, dans les zones tribales FATA, la population est prise en étau dans le conflit entre forces armées pakistanaises et d'opposition, mais également au sein de querelles intercommunautaires opposant groupes chiites et sunnites. Depuis 2007, des tensions ont entrainé une explosion de violence, des déplacements de population, l'instauration d'un couvre-feu, la fermeture des voies d'approvisionnement et de certains services hospitaliers, l'isolement des populations locales et le quasi-effondrement du système sanitaire local.

Un programme dirigé à distance. Présent dans Kurram Agency depuis 2004, MSF soutient depuis mai 2006 les hôpitaux d'Alizai et de Sadda. Cependant depuis 2007, pour des raisons de sécurité, MSF ne peut plus envoyer de volontaires internationaux sur la zone. Ce programme est donc désormais dirigé à distance depuis Peshawar, et mené sur le terrain grâce à 62 collègues pakistanais travaillant pour MSF et quatre personnels du département de la Santé. Si le manque de personnel médical qualifié travaillant dans la zone empêche le développement de nouvelles activités médicales, MSF reste actuellement la seule organisation internationale à fournir une aide directe à la population de Kurram : soutien pédiatrique à Sadda et Alizai, traitement de la leishmaniose cutanée sur Sadda et transferts médicaux, lorsque nécessaires, vers les hôpitaux d'Hangu ou de Peshawar pour soins d'urgences chirurgicaux ou médicaux.

MSF répond également aux urgences. Ainsi, en 2010, afin de répondre à une épidémie de diarrhée aqueuse aiguë, un centre de traitement spécifique de 30 lits et des dispensaires mobiles ont été mis en place respectivement à Sadda et à Central Kurram. Des donations de kits médicaux ont également été effectuées auprès de structures médicales, notamment lors des derniers violents conflits intercommunautaires. Du matériel spécifique à la prise en charge des blessés reste en permanence à disposition sur Sadda et Alizai. Depuis 2009, MSF vient en aide à des milliers de familles déplacées par les affrontements entre sunnites et chiites (3 500 en 2010 et 517 en 2011) et ayant trouvé refuge dans les montagnes de Kurram Agency, à la frontière afghane. Ainsi, en février 2011, 517 familles vivant à Turimangle, Parachinar et Sadda ont bénéficié de distributions de kits d'aide comprenant des couvertures ainsi que du matériel d'hygiène et de cuisine.

 

En 2010, à Kurram, MSF a mené près de 40 000 consultations pédiatriques

A Sadda, 33 881 consultations médicales ont été dispensées à des enfants de moins de cinq ans
1 492 enfants ont été admis en salle d'observation
68 patients ont été transférés vers les hôpitaux d'Hangu ou de Peshawar
149 cas de leishmaniose ont été soignés
Entre août et octobre : 649 cas de diarrhée aqueuse aiguë ont été pris en charge

À Alizai, 4 952 consultations médicales ont été dispensées à des enfants de moins de 12 ans

 

À lire aussi