Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Niger : Palu et malnutrition, la double peine

Depuis le début de l'année, MSF a pris en charge près de 69 000 enfants malnutris et 175 000 cas de paludisme. La malnutrition sévit toujours au sud du Niger.
Au mois de juillet, de fortes pluies ont détruit les récoltes et les réserves de céréales. Les moustiques vecteurs du paludisme prolifèrent avec les pluies. Et les enfants malnutris, déjà affaiblis, ont plus de risques de développer un paludisme sévère.

Dans son centre d'hospitalisation dans la région de Maradi, MSF traite simultanément les deux maladies. Les équipes tentent aussi de briser ce cercle vicieux en organisant des programmes de vaccination, et en distribuant des moustiquaires et des produits nutritionnels.

En savoir plus : "Niger : quand le paludisme s’ajoute à la crise nutritionnelle"

À lire aussi