MSF conduit un programme de lutte contre le paludisme dans le sud de la Grèce

Iro Evlampidou médecin et coordinatrice de projet pour MSF (à droite) mène des séances de dépistage pour déceler les cas de paludisme parmi la population locale.
Iro Evlampidou, médecin et coordinatrice de projet pour MSF (à droite), mène des séances de dépistage pour déceler les cas de paludisme parmi la population locale. ©MSF

La recrudescence du paludisme chez les personnes n'ayant pas voyagé en 2011 a conduit l'organisation humanitaire médicale internationale Médecins Sans Frontières à déployer une intervention globale.

Suite à la réapparition de cette maladie « oubliée » après 40 ans d'absence en Grèce, MSF a commencé à aider le Centre hellénique de contrôle et de prévention des maladies (HCDCP) à élaborer un plan national de préparation et d'intervention en cas d'épidémie de paludisme.

Par ailleurs, les équipes MSF basées dans les régions de Sparte et d'Evros, en collaboration avec le HCDCP et les autorités locales, ont commencé à mettre en œuvre des programmes de prévention, de surveillance épidémiologique, de gestion clinique, de diagnostic en laboratoire et de contrôle des vecteurs de la maladie.

MSF est installée de manière permanente dans la municipalité d'Evrotas, dans la région de la Laconie, depuis fin mars 2012. L'organisation y effectue des visites à domicile régulières et procède à un dépistage actif du paludisme. « Depuis le début de l'intervention jusqu'à fin mai, nous avons effectué 1 470 dépistages chez les personnes souffrant de fièvre et 38 tests rapides du paludisme parmi la population, notamment chez les personnes provenant de pays où la maladie est endémique et chez les Roms. Jusqu'ici, nous avons identifié trois nouveaux cas », a déclaré Iro Evlampidou, médecin et coordinatrice de projet MSF. En outre, l'équipe MSF a donné 121 consultations de santé primaire à des patients souffrant principalement d'infections respiratoires, de maladies de peau et de troubles musculosquelettiques.

MSF organise également, en collaboration avec le HCDCP, des séances d'éducation à la santé dans les communautés locales dans le but de les informer et de les sensibiliser sur le paludisme et les mesures de précaution nécessaires. Jusqu'ici, 20 séances ont été organisées.

MSF prévoit ensuite de distribuer des moustiquaires et des produits anti-moustiques aux populations à haut risque de la région afin de prévenir l'apparition de la maladie. En ce qui concerne le diagnostic du paludisme, MSF soutient les structures de santé locales en fournissant des tests de diagnostic rapide, des microscopes et des formations au personnel de santé local.

Chaque année, MSF soigne plus d'un million de malades du paludisme dans le cadre de ses programmes implantés dans 30 pays.

Ces 22 dernières années, MSF a fourni une aide médicale et humanitaire aux habitants de la Grèce lorsque cela était nécessaire. L'organisation considère cette intervention comme une valeur ajoutée. En 2012, MSF a déployé une aide d'urgence pour venir en aide aux sans-abri et apporte actuellement son soutien aux migrants et réfugiés, tout en luttant contre le paludisme.

À lire aussi