Le Niger et le Nigeria touchés par une épidémie de méningite C

Le Nigeria et le Niger font face encore une fois à une épidémie de méningite C marquée par le début de la saison sèche. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) du 13 décembre 2016 au 14 mai 2017 1112 décès sur 14 943 cas ont été enr
Le Nigeria et le Niger font face encore une fois à une épidémie de méningite C marquée par le début de la saison sèche. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), du 13 décembre 2016 au 14 mai 2017, 1112 décès sur 14 943 cas ont été enregistrés. Face à cette épidémie MSF a organisé une campagne de vaccination pour assister le ministère des affaires étrangères et un peu plus de 740 400 personnes ont été ainsi vaccinées. ©Fabrice Caterini/INEDIZ, Nigeria, Avril 2017

Cette année encore, le Nigeria et le Niger sont confrontés à de graves épidémies de méningite C. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), entre décembre 2016 et  mai 2017, 1 112 décès et 14 943 cas ont déjà été enregistrés. Face à cette épidémie MSF a mis en place avec le Ministère de la Santé une campagne de vaccination

Campagne de vaccination contre la méningite dans la région de Niamey au Niger. Des personnes attendent devant un centre de santé pour accéder au site de vaccination mis en place par l’équipe d’urgences de MSF.

Campagne de vaccination contre la méningite dans la région de Niamey. Une infirmière prépare une seringue contenant le vaccin. La prévention par la vaccination reste la meilleure solution face à cette maladie.

Campagne de vaccination contre la méningite dans la région de Niamey. Un petit garçon est vacciné sur le site mis en place par l'équipe d’urgences de MSF.

Des personnes entrent dans le centre de traitement de la méningite géré par MSF dans l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad au Nigeria où MSF a pris en charge la gestion de 200 lits. Le pays subit la pire épidémie de méningite C depuis 9 ans.

Des patients allongés sur les lits de la salle principale du centre de traitement de la méningite géré par MSF dans l'hôpital de Sokoto Mutalah Mohamad au Nigeria. La plupart des patients ont entre 5 et 20 ans.

Les membres de l'Unité d'intervention d'urgence de MSF Nigeria (NERU) procèdent au triage des personnes arrivant au centre de traitement de la méningite dans l'hôpital de Sokoto Mutalah Mohamad au Nigeria.

Hadiza Usman accompagnée de sa mère, est une patiente de 13 ans qui a contractée la méningite. Originaire de Sokoto, elle a été admise à l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad au Nigeria pour être prise en charge par l’équipe médicale.

Les membres de l'unité d'intervention d'urgence MSF Nigéria (NERU) consultent des patients du centre de traitement contre la méningite dirigé par MSF dans l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad.

Une membre de l'unité d'intervention d'urgence MSF Nigéria (NERU) ausculte une femme dans le centre de traitement contre la méningite dirigé par MSF dans l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad.

Accompagné de son père, Zahardian Musa un jeune garçon nigérian ayant contracté la méningite a été admis dans l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad.

Des membres de  l'unité d'intervention d'urgence MSF Nigéria (NERU) auscultent des patients dans l’hôpital de Sokoto Mutalah Mohamad.

1 / 12

Cette année encore, le Nigeria et le Niger sont confrontés à de graves épidémies de méningite C. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), entre décembre 2016 et  mai 2017, 1 112 décès et 14 943 cas ont déjà été enregistrés. Face à cette épidémie MSF a mis en place avec le Ministère de la Santé une campagne de vaccination

Campagne de vaccination contre la méningite dans la région de Niamey au Niger. Des personnes attendent devant un centre de santé pour accéder au site de vaccination mis en place par l’équipe d’urgences de MSF.

Campagne de vaccination contre la méningite dans la région de Niamey. Une infirmière prépare une seringue contenant le vaccin. La prévention par la vaccination reste la meilleure solution face à cette maladie.

Campagne de vaccination contre la méningite dans la région de Niamey. Un petit garçon est vacciné sur le site mis en place par l'équipe d’urgences de MSF.

Des personnes entrent dans le centre de traitement de la méningite géré par MSF dans l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad au Nigeria où MSF a pris en charge la gestion de 200 lits. Le pays subit la pire épidémie de méningite C depuis 9 ans.

Des patients allongés sur les lits de la salle principale du centre de traitement de la méningite géré par MSF dans l'hôpital de Sokoto Mutalah Mohamad au Nigeria. La plupart des patients ont entre 5 et 20 ans.

Les membres de l'Unité d'intervention d'urgence de MSF Nigeria (NERU) procèdent au triage des personnes arrivant au centre de traitement de la méningite dans l'hôpital de Sokoto Mutalah Mohamad au Nigeria.

Hadiza Usman accompagnée de sa mère, est une patiente de 13 ans qui a contractée la méningite. Originaire de Sokoto, elle a été admise à l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad au Nigeria pour être prise en charge par l’équipe médicale.

Les membres de l'unité d'intervention d'urgence MSF Nigéria (NERU) consultent des patients du centre de traitement contre la méningite dirigé par MSF dans l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad.

Une membre de l'unité d'intervention d'urgence MSF Nigéria (NERU) ausculte une femme dans le centre de traitement contre la méningite dirigé par MSF dans l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad.

Accompagné de son père, Zahardian Musa un jeune garçon nigérian ayant contracté la méningite a été admis dans l'hôpital Sokoto Mutalah Mohamad.

Des membres de  l'unité d'intervention d'urgence MSF Nigéria (NERU) auscultent des patients dans l’hôpital de Sokoto Mutalah Mohamad.

1 / 12

À lire aussi