URGENCE GAZA

Kurram Agency : l'hôpital de Sadda touché par un obus de mortiers

L'organisation médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF) exprime son inquiétude à propos du manque d'accès aux soins médicaux des populations civiles alors que des affrontements inter-religieux ont éclaté dans le district de Kurram Agency, dans les zones tribales sous administration fédérale (Federally Administered Tribal Areas - FATA).

L'organisation médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF) exprime son inquiétude à propos du manque d'accès aux soins médicaux des populations civiles alors que des affrontements inter-religieux ont éclaté dans le district de Kurram Agency, dans les zones tribales sous administration fédérale (Federally Administered Tribal Areas - FATA).

Dans l'après midi du 22 juin, un obus de mortier a touché le compound de l'hôpital de Sadda où MSF mène des consultations externes. Au cours de l'incident deux enfants ont été légèrement blessés. MSF a suspendu temporairement toutes ses activités médicales.

« C'est intolérable de voir ces populations civiles souffrir et que une aide médicale si cruciale doivent être interrompue. Nous appelons les parties au conflit dans le Kurram Agency à respecter l'accès aux soins médicaux des civiles et à épargner les structures de santé », déclare Nigel Jenkins, coordinateur de projet pour MSF dans le Kurram Agency.

MSF est la seule organisation médicale internationale à fournir une aide dans les villes de Alizai et de Sadda. Depuis mars 2006, l'organisation propose des consultations pédiatriques ainsi et assure la prise en charge des urgences obstétriques dans les hôpitaux de Alizai et de Sadda.

Depuis la fin de l'année 2007, la violence a entraîné une forte diminution du nombre de patients. L'insécurité permanente empêche de nombreuses personnes à accéder aux structures médicales. Actuellement, seuls les patients les plus graves parviennent à nous. Les équipes MSF travaillant dans les deux hôpitaux se préparent à soigner des blessés victimes des affrontements notamment avec des kits d'urgence.

Médecins Sans Frontières est présente au Pakistan depuis 1998 où elle fournit des soins médicaux aux populations touchées par les conflits armés. Les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables car leur accès aux soins de santé est encore plus limité. MSF mène actuellement des activités médicales dans la province de la frontière du Nord-Ouest (NWFP), les zones tribales sous administration fédérale (Federally Administered Tribal Areas - FATA), et le Balouchistan. MSF emploie 738 personnes.

Au Pakistan MSF n'accepte aucun don provenant de gouvernements ou de bailleurs de fonds. MSF n'utilise que des dons privés provenant du grand public pour mener ses activités.

 

À lire aussi