Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Journée mondiale de lutte contre la tuberculose

En dépit de son caractère épidémique et du problème de santé publique mondiale qu'elle pose la tuberculose demeure une maladie négligée. A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose MSF qui a soigné plus de 30 000 personnes

En dépit de son caractère épidémique et du problème de santé publique mondiale qu'elle pose, la tuberculose demeure une maladie négligée. A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, MSF, qui a soigné plus de 30 000 personnes atteintes de cette maladie en 2009, revient sur cette problématique.

Dans la plupart des pays développés, la tuberculose est perçue comme une maladie du passé, ne touchant que des populations marginales ou désocialisées.

Pourtant, avec plus de 9 millions de nouveaux cas de tuberculose chaque année dans le monde, la maladie est loin d'être éradiquée. Près de 2 millions de personnes enmeurent chaque année et la grande majorité des cas, ainsi que la quasi-totalité des décès, surviennent dans les pays en développement. 22 pays dans le monde comptent 80% des cas recensés.

L'explosion de la tuberculose chez les personnes vivant avec le VIH/sida, ainsi que l'émergence de souches résistantes aux médicaments antituberculeux ont encore aggravé la situation.

Ainsi, les moyens diagnostiques et thérapeutiques déjà très limités sont totalement inadaptés chez des patients qui sont infectés par le virus du VIH/sida ou qui présentent des souches résistantes de la maladie. Quant au vaccin (BCG) mis au point en 1920, son efficacité reste très limitée.

En Afrique, dans le Caucase et en Asie, les équipes médicales de Médecins Sans Frontières sont de plus en plus confrontées aux limites de la prise en charge de la tuberculose, notamment à cause du manque de moyens diagnostiques adaptés et de traitements efficaces.

 

À lire aussi