Soyez là où votre don sauve des vies

Iran: De plus en plus d'arrivées d'Afghans à Zahedan

Ils sont arrivés il y a huit jours de Takhar et Baghlan en Afghanistan. Quatre familles de huit personnes arrêtent les équipes MSF en visite dans un des quartiers les plus pauvres de la ville de Zahedan à la frontière avec le Pakistan et l'Afghanista
<p>Ils sont arrivés il y a huit jours de Takhar et Baghlan, en Afghanistan. Quatre familles de huit personnes arrêtent les équipes MSF en visite dans un des quartiers les plus pauvres de la ville de Zahedan, à la frontière avec le Pakistan et l'Afghanistan. "<em>C'est notre dernier espoir</em>", raconte cette mère de famille, "<em>nous avons quitté notre maison car nous n'avons plus de travail. La sécheresse sévit là bas et la région est très dangereuse. Nous n'avons rien ici mais nos maris cherchent du travail</em>". Photos MSF/ Valérie Babize.</p>

Ils sont arrivés il y a huit jours de Takhar et Baghlan, en Afghanistan. Quatre familles de huit personnes arrêtent les équipes MSF en visite dans un des quartiers les plus pauvres de la ville de Zahedan, à la frontière avec le Pakistan et l'Afghanistan. "C'est notre dernier espoir", raconte cette mère de famille, "nous avons quitté notre maison car nous n'avons plus de travail. La sécheresse sévit là bas et la région est très dangereuse. Nous n'avons rien ici mais nos maris cherchent du travail". Photos MSF/ Valérie Babize.

Ce mois-ci, MSF a recensé 200 nouvelles familles afghanes dans la ville de Zahedan. Depuis janvier 2008, le nombre de nouvelles familles ne cesse d'augmenter. Ces familles afghanes comptent parmi elles de nombreux enfants en bas âge. MSF propose des soins gratuits à ces populations vulnérables.

Ce matin, dix familles reçoivent des produits nécessaires à l'hygiène comme des couches pour les enfants, des savons, des serviettes, de brosses à dents et du dentifrice, de la lessive ainsi que de la nourriture, des couvertures et des tapis. Pendant l'hiver, les distributions sont plus fréquentes et des chauffages sont également fournis.

" La dernière fois que nous avons mangé de la viande, c'est quand notre enfant est né, ma mère nous en avait apporté trois kilos. Aujourd'hui, mon bébé a huit mois. Cela fait trois mois que la situation empire en Afghanistan: plus d'huile, plus grand chose à boire, pas grand chose à manger. Nous allions dans les montagnes alentour pour trouver quelques légumes. Nous ne pouvions plus semer. On mangeait principalement du pain . En Afghanistan, personne n'a besoin de nous. Il n'y a rien à construire". Zahra, mère afghane de quatre enfants de Baghlan.

Médecins Sans frontières propose des soins gratuits dans trois cliniques situées dans les quartiers les plus pauvres de Zahedan. Au mois d'août 2008, les médecins de MSF ont donné plus de sept mille consultations.

En fonction des besoins repérés par les travailleurs sociaux insérés dans la communauté afghane, Médecins sans Frontières fait des distributions d'huile, de riz, de lentille mais aussi de savon, de lessive, de couvertures et de tapis.

1 / 6

Ils sont arrivés il y a huit jours de Takhar et Baghlan, en Afghanistan. Quatre familles de huit personnes arrêtent les équipes MSF en visite dans un des quartiers les plus pauvres de la ville de Zahedan, à la frontière avec le Pakistan et l'Afghanistan. "C'est notre dernier espoir", raconte cette mère de famille, "nous avons quitté notre maison car nous n'avons plus de travail. La sécheresse sévit là bas et la région est très dangereuse. Nous n'avons rien ici mais nos maris cherchent du travail". Photos MSF/ Valérie Babize.

Ce mois-ci, MSF a recensé 200 nouvelles familles afghanes dans la ville de Zahedan. Depuis janvier 2008, le nombre de nouvelles familles ne cesse d'augmenter. Ces familles afghanes comptent parmi elles de nombreux enfants en bas âge. MSF propose des soins gratuits à ces populations vulnérables.

Ce matin, dix familles reçoivent des produits nécessaires à l'hygiène comme des couches pour les enfants, des savons, des serviettes, de brosses à dents et du dentifrice, de la lessive ainsi que de la nourriture, des couvertures et des tapis. Pendant l'hiver, les distributions sont plus fréquentes et des chauffages sont également fournis.

" La dernière fois que nous avons mangé de la viande, c'est quand notre enfant est né, ma mère nous en avait apporté trois kilos. Aujourd'hui, mon bébé a huit mois. Cela fait trois mois que la situation empire en Afghanistan: plus d'huile, plus grand chose à boire, pas grand chose à manger. Nous allions dans les montagnes alentour pour trouver quelques légumes. Nous ne pouvions plus semer. On mangeait principalement du pain . En Afghanistan, personne n'a besoin de nous. Il n'y a rien à construire". Zahra, mère afghane de quatre enfants de Baghlan.

Médecins Sans frontières propose des soins gratuits dans trois cliniques situées dans les quartiers les plus pauvres de Zahedan. Au mois d'août 2008, les médecins de MSF ont donné plus de sept mille consultations.

En fonction des besoins repérés par les travailleurs sociaux insérés dans la communauté afghane, Médecins sans Frontières fait des distributions d'huile, de riz, de lentille mais aussi de savon, de lessive, de couvertures et de tapis.

1 / 6

À lire aussi