Coronavirus : aux États-Unis, MSF porte assistance aux sans-abris et mal-logés

New York City COVID-19 Response
MSF offre des douches chaudes gratuites aux sans-abris et aux personnes qui n'y ont pas accès en cette période de pandémie. © Michelle Mays/MSF

Après un premier cas de coronavirus confirmé le 1er mars 2020, la ville de New York est rapidement devenue l'épicentre mondial de la pandémie, mettant en lumière les profondes inégalités existant aux États-Unis. Les équipes MSF se mobilisent pour venir en aide aux communautés les plus vulnérables, comme les sans-abris et les mal-logés, qui ont un besoin urgent de protection contre le Covid-19.

Aux États-Unis, les populations qui étaient déjà vulnérables avant la pandémie de coronavirus, le sont encore plus aujourd'hui. Mal-logées ou sans abris, elles sont davantage exposées à de potentielles infections. 
 

New York City COVID-19 Response
Une logisticien MSF prépare des lots de produits pour l'ouverture du « camion-douches » à New York. © Vito Castelgrande/MSF

« Dans la plupart des États, les autorités demandent aux gens de se protéger du Covid-19 en restant à la maison, en évitant les foules et en se lavant souvent les mains, explique la Dr. Carrie Teicher, directrice des programmes MSF aux États-Unis. Pour les millions de personnes qui vivent dans un logement précaire aux États-Unis, cela est impossible. Où sont-ils censés se doucher ou se laver les mains lorsque les toilettes et les installations publiques sont fermées ? Et les personnes vivant dans des logements collectifs, comment sont-elles censées s'isoler ? »

Depuis le début de l'épidémie aux États-Unis, MSF a reçu des centaines de demandes d'accompagnement et de conseil venant d'organisations de la société civile, d'autorités locales et de structures de santé qui agissent auprès des communautés affectées par le virus. Toutes ont besoin d'aide pour assurer la sécurité de leur personnel et des personnes auxquelles elles viennent en aide.  
 

New York City COVID-19 Response
L'équipe du projet Covid-19 de MSF prépare des lots de produits pour le lavage des mains pour les distribuer à des organisations qui aident les sans-abris et les mal-logés à New York. © Vito Castelgrande/MSF

« Aux États-Unis, les gouvernements des États ont pris les devants dans la riposte à la pandémie, et il existe de grandes disparités dans l'accès aux services de santé d'un endroit à un autre », confie Jean Stowell, chef de l'équipe MSF Covid-19 aux États-Unis. 

À New York, plus de 50 000 personnes dorment chaque nuit dans des refuges réservés aux sans-abris. Les équipes MSF travaillent en partenariat avec des organisations locales pour améliorer les mesures de prévention et de contrôle des infections dans les établissements venant en aide aux sans-abris ou aux personnes mal-logées.
 

New York City COVID-19 Response
Une équipe MSF prépare des trousses de toilette pour les visiteurs du « camion-douches ». © Michelle Mays/MSF

MSF a installé plus de 80 stations de lavage de mains à des endroits stratégiques, comme les lieux des distributions alimentaires, et a ouvert un « camion-douches » temporaire à Manhattan, mettant à disposition des douches chaudes gratuites. Elle a également distribué 1 000 téléphones portables aux New-Yorkais en situation précaire pour leur permettre de contacter les services d’urgence et de télémédecine.  

Enfin, MSF effectue une évaluation des besoins dans d'autres régions du pays, où certaines populations sont exclues des services de santé, notamment à Porto Rico, en Floride et dans les communautés amérindiennes du Sud-Ouest.

 

À lire aussi