Soyez là où votre don sauve des vies

Colombie - Soigner et briser l'isolement

Pays en voie de développement connu pour son café, sa cocaïne ou son équipe de football, la Colombie l'est beaucoup moins pour son conflit qui dure pourtant depuis plus de 40 ans. Médecins Sans Frontières apporte les soins indispensables aux populations isolées par cette guerre.

Les images que nous voyons du conflit colombien sont bien différentes de celles que les médias nous adressent pour des pays comme le Libéria, le Congo , la Palestine, l'Irak ou la Tchétchénie. Cela s'explique peut-être par la complexité de cette guerre aux multiples facettes mais dont on peut tout de même appréhender l'étendue des dégâts au seul regard des statistiques suivantes : sur une période de trois ans, la Colombie compte, en effet, près d'un million de personnes déplacées, plus de 5.000 massacres collectifs enregistrés, 4.655 personnes disparues, 9.735 prises d'otages, 211 municipalités attaquées, 70.000 mines antipersonnelles posées dans 422 villes et qui ont provoqué depuis 10 ans, la mort de 2.000 personnes dont 296 enfants.
illustration
A la rencontre des patients
Des équipes de soins mobiles, constituées du personnel médical, paramédical, logistique, colombien et expatrié, se déplacent de village en village pour assister les populations isolées.
Un travail en milieu isolé
Médecins Sans Frontières travaille en Colombie depuis 5 ans et plus particulièrement, depuis trois ans , dans la région de Tolima, à 200 km environ au sud de Bogota. Nos équipes de soins mobiles travaillent surtout dans les hauteurs de cette région, dans les cordillères des Andes orientales et centrales, à environ 2.500 mètres d'altitude.

L'objectif est d'apporter une assistance médicale et psychologique et d'assurer une présence auprès des victimes civiles les plus affectées par le conflit. Des équipes de soins mobiles, constituées du personnel médical, paramédical, logistique, colombien et expatrié, se déplacent de village en village pour assister les populations isolées. Avec l'aide de l'hôpital de référence, nous offrons à la population un certain nombre de services comme les consultations médicales, les vaccinations, la planification familiale, l'éducation pour la santé et pour l'hygiène, les soins dentaires et la santé mentale. Ces services sont gratuits et ouverts à tous les civils.
illustration
Rompre l'isolement
L'ouverture d'un programme spécifique avec des psychologues intégrés à l'équipe de soin mobiles s'avérait donc indispensable. Notre présence permet de rompre l'isolement.
Une souffrance psychologique énorme
Bien que la Colombie soit un pays en guerre, les besoins en matière de soins sont très souvent les mêmes qu'en Europe. Durant les consultations, nos équipes soignent aussi bien des infections (urinaires, gynécologiques, pulmonaires...) que des maux de dos, des migraines, des problèmes dermatologiques et des pathologies cardiaques. Les maladies propres à la région comme la dengue ou la leishmaniose sont plutôt rares.

Cependant, il ne faut pas s'arrêter à ce premier constat car derrière tout cela, des enfants et des adultes souffrent de la solitude, de l'angoisse, de la dépression, liés à la peur, à la violence, et à ce sentiment de vulnérabilité permanente. Il existe par ailleurs des enfants maltraités qu'il faut prendre en charge dans ce contexte difficile. L'ouverture d'un programme spécifique avec des psychologues intégrés à l'équipe de soins mobile s'avérait donc indispensable. Notre présence permet de rompre l'isolement. En l'espace de quelques semaines, plus de 150 patients étaient déjà suivis en consultations.
Photos : Juan Carlos Tomasi

À lire aussi