Soyez là où votre don sauve des vies

Activités MSF en réponse aux troubles civils dans certains pays arabes

Egypte  Septembre 2010
Egypte - Septembre 2010 © MSF

Alors que les manifestations civiles se traduisent par de violents affrontements dans plusieurs pays du Moyen-Orient et de la région méditerranéenne, des équipes d'urgence de Médecins Sans Frontières (MSF) apportent leur soutien aux services médicaux, afin d'aider à la prise en charge des blessés lors des manifestations.

Dans les pays où MSF a pu visiter les établissements de santé, le personnel fait face à une augmentation des besoins nécessaires pour soigner les blessés. Mais certains hôpitaux et cliniques risquent de manquer de fournitures médicales.

Au Bahreïn, une équipe MSF est en contact avec des organisations médicales. Dans la capitale Manama, l'équipe a visité l'hôpital Salmanya à plusieurs reprises et a proposé son soutien en cas d'aggravation de la situation dans les prochains jours ou semaines. Depuis l'Egypte et la Tunisie, les équipes d'urgence MSF tentent actuellement d'apporter du matériel de secours en Libye, notamment pour soigner les blessés. Dans d'autres pays de la région, y compris le Yémen, les équipes MSF se tiennent prêtes à aider le personnel médical local, en cas de besoin.

Durant les manifestations de la Place Tahrir au Caire, MSF a fourni du matériel médical aux médecins égyptiens dans deux hôpitaux et dans un dispensaire improvisé dans une mosquée. L'équipe a également aidé les soignants à se préparer à recevoir un afflux massif de blessés. En Tunisie, MSF a fait don de matériel de chirurgie orthopédique à deux hôpitaux dans le sud.

 

À lire aussi