2012 : sous le signe des urgences

Dans le camp de réfugiés de Yida au Soudan du Sud en août 2012.
Dans le camp de réfugiés de Yida, au Soudan du Sud, en août 2012. ©John Stanmeyer/VII

MSF dresse une rétrospective de l'année 2012, pendant laquelle les équipes ont dû faire face à de nombreuses urgences, notamment au Soudan du Sud, en Syrie et au Tchad.

FOCUS SUR 3 URGENCES

Soudan du Sud : catastrophe humanitaire dans les camps de réfugiés

Près de 60 000 réfugiés vivent dans le camp de Yida, au Soudan du Sud, à quelques kilomètres de la frontière soudanaise. Originaires des Monts Nouba, ces familles ont fui les combats et l’insécurité alimentaire en marchant parfois pendant plusieurs jours. Mais à leur  arrivée, les conditions de vie étaient très précaires, si bien qu’en juillet, cinq enfants de moins de cinq ans mouraient chaque jour à Yida. MSF gère l’unique hôpital du camp. L’association a lancé un appel à dons et quadruplé ses effectifs pour pouvoir répondre à cette catastrophe humanitaire. En septembre, les taux de mortalité ont enfin baissé, mais la situation reste critique.

Encart Soudan du Sud Yida

Quand l’enfant est amené assez tôt pour qu’on puisse le soigner, il s’agit d’un petit miracle pour ses parents. Mais c’est extrêmement difficile pour ces mères de voir leur enfant mourir après avoir traversé tant de difficultés dans l’espoir de le soigner. C’est inacceptable.”
Dr Emmanuel Berbain, médecin à Yida. Juillet 2012

Dossier Urgence Soudan du Sud
 

Syrie : opérer clandestinement les blessés en zone de guerre

Tout en négociant avec les autorités officielles pour intervenir à l’intérieur de la Syrie, Médecins Sans Frontières a soutenu  pendant plusieurs mois des réseaux de médecins syriens en leur fournissant du matériel médical et des médicaments. En juin, face à l’ampleur des besoins médicaux, MSF a pris la décision de mettre en place un hôpital clandestin dans le nord du pays. En quelques jours, une équipe a réussi à transformer une maison inhabitée en hôpital d’urgence permettant d’opérer et de soigner les blessés, victimes d’explosions d’obus de chars et de bombardements, souffrant de plaies par balle. En février 2012, MSF avait également dénoncé l’utilisation de la médecine comme arme de persécution, en révélant des témoignages de médecins et patients syriens pourchassés, courant le risque d’être arrêtés et torturés.

Encart Syrie

Dossier Urgence Syrie
 

Tchad : répondre à l’urgence nutritionnelle

Le Sahel est la région la plus meurtrière au monde pour les enfants de moins de cinq ans. Malnutrition et paludisme y font des ravages chaque année au moment de la période de soudure agricole et de la saison des pluies. Cette année, c’est au Tchad que la situation était la plus grave. Médecins Sans Frontières y a élargi ses projets existants et mis en place trois nouveaux programmes nutritionnels d’urgence dans le centre et l’est du pays. Pour MSF, la priorité est de faire de la prévention de la malnutrition infantile une prérogative des politiques de santé publique des pays sahéliens.

Encart Tchad

Le traitement et la prévention de la malnutrition devraient se faire tout au long de l’année, en intégration avec les autres soins de base des enfants, comme la vaccination de routine.”
Michel-Olivier Lacharité, responsable des programmes MSF au Tchad. Juillet 2012.

Dossier Urgence Sahel

 

RETROSPECTIVE DE L'ANNEE 2012

Territoires palestiniensJanvier
Territoires Palestiniens
. Une unité dédiée à la kinésithérapie de la main ouvre à Gaza. 50 personnes bénéficient actuellement de ces soins spécialisés. La plupart sont des enfants. Il s’agit de les aider à retrouver l’usage de leur main.
En savoir plus

FranceFévrier
France
. L’équipe du centre de soins médicopsychologiques effectue des maraudes dans le nord-est parisien auprès des mineurs étrangers isolés. Elle distribue duvets et vêtements chauds, et réfère les jeunes ayant besoin de soins vers le centre médical MSF.
En savoir plus

ArménieMars
Arménie
. MSF intensifie son programme de lutte contre la tuberculose résistante en développant une offre de soins complète : les équipes fournissent des soins médicaux, ainsi qu’un soutien psychologique et social, pour aider les patients à aller jusqu’au bout de leur traitement.
En savoir plus

HaitiAvril
Haïti
. Avec l’arrivée de la saison des pluies, le nombre de patients atteints du choléra augmente. En moins d’un mois, les admissions triplent dans les centres de traitement MSF. « Sans prise en charge, la maladie peut les tuer en quelques heures », explique Sophie, coordinatrice médicale.
En savoir plus

SahelMai
Sahel
. 160 000 maliens ont fui les combats qui sévissent dans le nord du pays pour se réfugier au Burkina Faso, au Niger et en Mauritanie. MSF a mis en place des centres de santé, des cliniques mobiles, et distribue de l’eau potable et des biens de première nécessité.
En savoir plus

MadagascarJuin
Madagascar
. Face à l’épidémie de paludisme dans le district de Bekily, les équipes effectuent un dépistage massif parmi tous les enfants de moins de 13 ans, les femmes enceintes et les adultes présentant une fièvre. En trois semaines, 5 770 personnes ont été dépistées.
En savoir plus

RDCJuillet
RD Congo
. La reprise des combats dans la province orientale du Nord Kivu provoque le déplacement de milliers de personnes. MSF continue de soutenir l’hôpital général de Rutshuru, notamment ses services d’urgences, de chirurgie et de prise en charge des victimes de violences sexuelles.
En savoir plus

EbolaAoût
Ébola
. Deux épidémies de fièvres hémorragiques Ébola ont surgi en Ouganda et en République démocratique du Congo. Médecins Sans Frontières déploie des équipes d’urgence pour tenter de soigner les malades et surtout contenir la propagation de l’épidémie.
En savoir plus

PhilippinesSeptembre
Philippines
. 4,2 millions de personnes ont été affectées par de graves inondations tout autour de la capitale, Manille. Des équipes  mobiles MSF sont présentes dans plusieurs municipalités de la province de Bulacan, au nord de Manille.
En savoir plus

EthiopieOctobre
Ethiopie
. Dans le camp de réfugiés soudanais de Bambasi, MSF a organisé une campagne de vaccination contre la rougeole, ouvert un centre de traitement de la malnutrition, soigné plus de 400 enfants et organisé des distributions de compléments alimentaires pour les plus vulnérables.
En savoir plus

RDCNovembre
RD Congo. Dans le Kivu, à l'est, les affrontements entre forces armées de la RDC et rebelles du M23 provoque une nouvelle vague de violence. La prise de Goma par le M23 entraine le déplacement de dizaines de milliers de personnes. Les violences ont fait un nombre élevé de blessés et de morts.
En savoir plus

SyrieDécembre
Syrie. MSF se rend clandestinement dans la région de Deir Ezzor où des dizaines de milliers de personnes sont prises au piège des combats. MSF demande que les blessés et malades puissent être évacués et que des équipes soient officiellement autorisées à porter des secours impartiaux.
En savoir plus

À lire aussi