Dossier de presse Urgence RCA mars 2014

Depuis un an, la République centrafricaine (RCA), un pays déjà exsangue, traverse une crise politique majeure, dont les conséquences – en termes de déplacements et de violence – sont considérables et sans précédent pour la population.

Si ces derniers mois, la minorité musulmane - condamnée à fuir dans un exode massif vers les pays voisins comme le Tchad et le Cameroun – paye plus particulièrement le prix de cette instabilité, c’est l’ensemble de la population du pays qui, à des degrés divers, est touchée.

La crise centrafricaine est pourtant bien plus ancienne que sa récente existence médiatique ne le laisse entendre. Médecins Sans Frontières (MSF) travaille dans le pays depuis 1997. Depuis trois ans, nous n’avons eu de cesse d’alerter sur les conséquences de l’indifférence dans laquelle la situation humanitaire se dégrade rapidement dans ce pays.

Même si des incidents de sécurité entravent quotidiennement les secours, l’important déploiement opérationnel et humain de MSF-France montre qu'il est possible de fournir une assistance humanitaire en RCA aujourd’hui.

De début décembre 2013 à début mars 2014, rien que sur Bangui, nos équipes chirurgicales ont mené plus de 2 000 opérations, essentiellement sur des victimes de violences (blessures par balle et arme blanche).

Actuellement, 85 expatriés et environ 600 centrafricains  travaillent pour la section française de MSF en RCA dans 3 projets réguliers (Carnot, Bria, et Paoua) et mènent des projets d’urgence à Bangui, et dans l’Ouest du pays.

Contact

Samuel Hanryon
samuel.hanryon@paris.msf.org
+33 (0)1 40 21 28 23 / +33 (0)6 83 31 55 39

Amélie Ketoff
amelie.ketoff@paris.msf.org
+33 (0)1 40 21 27 25

DOSSIER SPECIAL RCA

► Retrouvez notre dossier consacré à la crise frappant la République centrafricaine.

Carte