L’organisation médicale humanitaire internationale Médecins Sans Frontières (MSF) confirme que l’un de ses volontaires au Sierra Leone a été diagnostiqué positif à la fièvre hémorragique Ebola.

EN SAVOIR PLUS

► Consulter notre dossier spécial "Urgence Ebola".

► Consulter notre FAQ Ebola.

Centre de traitement d'Ebola de MSF à Kailahun, en...

Le membre du personnel, de nationalité norvégienne et en mission dans la ville de Bo, a été placé en isolement le dimanche 5 octobre après avoir développé de la fièvre. Les tests en laboratoire ont ensuite confirmé l’infection par le virus Ebola.

Selon les procédures d’évacuation médicale de MSF, le volontaire sera bientôt transféré vers un centre de traitement spécialisé en Europe.

« Les personnels envoyés vers les régions infectées par Ebola suivent des procédures de sécurité très strictes avant, pendant et après leur mission, déclare Brice de le Vingne, directeur des opérations de MSF. En dépit de ces protocoles très strictes de protection, le risque fait malheureusement partie d’une telle intervention et nos équipes n’en sont pas épargnées. »

Les circonstances dans lesquelles la contamination s’est produite n’ont pas encore été déterminées. Une enquête est actuellement menée par MSF dans le cadre des procédures standards pour de tels incidents.

Pour des raisons de confidentialité médicale, et pour préserver la vie privée du volontaire et de ses proches, MSF ne fera pas d’autres commentaires pour le moment.

MSF répond à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’ouest depuis mars 2014. Près de 3000 personnels sont sur place, dont plus de 250 volontaires internationaux.